Le groupe PHR met en place la télémédecine dès 2019

Gestion des soins non programmés en officine, gestion des patients en entretien pharmaceutique, gestion des patients chroniques, la télémédecine répond à de nombreuses situations et élargit le champ d’activité du pharmacien. Vue par le groupe PHR, la télémédecine ne requiert aucune installation sophistiquée, aucun investissement particulier mais seulement un espace de confidentialité et un IPad. Elle modifie par contre le parcours patient : TC depuis le domicile, prescription, choix d’une pharmacie, récupération en officine. Télémédecine et click & collect s’intègrent dans un même circuit patient. 
Pour initier la télémédecine au sein du groupe, PHR a choisi de travailler avec la solution LIVI, service de consultation en vidéo accessible et répondant aux standards de qualité. LIVI rassemble une équipe de médecins généralistes engagés par rapport à la plateforme, les pharmaciens ayant des points de vidéo-consultation. Des téléconsultations de diététiciennes verront le jour au sein de PHR dès janvier 2019, au départ de façon indépendante puis s’intégrant progressivement à la plateforme LIVI. Ce premier pas ouvre clairement la porte à 
la téléconsultation du pharmacien, alimentant la stratégie « phygitale » du groupe où  une action commence sur le net et se poursuit en physique ou inversement. Le parcours patient se redéfinit ainsi en différentes étapes soutenues par un écosystème digital d’appuyant sur   
le back office, l’officine et le hors officine.

Source : Congrès annuel PHR 10/11/2018 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire