L’UDGPO demande à rencontrer la ministre de la Santé

Le 11 juillet 2017, le Tribunal de commerce de Paris donnait raison à l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) et à l’Association française des pharmacies en ligne (AFPEL) contre la plus grosse pharmacie en ligne européenne, Shop Apotheke B.V., société hollandaise de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires cotée à la bourse de Frankfort.
Après avoir été condamnée pour ses publicités concernant la vente en ligne de médicaments OTC en France, la société Shop-Apotheke a fait appel de ce jugement.
Avant de statuer sur cette demande, la cour d’appel de Paris a choisi de poser des questions préjudicielles à la cour européenne de justice sur la légalité des mesures mises en place en France pour protéger les citoyens.
La France a jusqu’au 30 Janvier 2019 pour répondre à l’Europe sur sa position dans ce dossier qui selon l’UDGPO « aura des conséquences inéluctables sur l’ensemble de la distribution du médicament dans notre pays, tant pour les pharmacies en ligne que pour les officines classiques ».
A l’heure où l’Autorité de la Concurrence doit rendre son énième rapport sur la distribution du médicament en France, l’UDGPO demande une entrevue à Madame la Ministre de la santé pour s’assurer que « l’intérêt et la sécurité des patients prévaudront à toute autre considération quant à la réponse que doit faire la France dans ce dossier » comme le précise Laurent Filoche, président UDGPO.

Source : Communiqué UGDPO 20/11/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire