Vague de TFR et risque de vente à perte

Une série de TFR (Tarifs forfaitaires de responsabilité) concernant des médicaments chers entrera en application le 1er novembre.
Les laboratoires pharmaceutiques commercialisant ces médicaments ont confirmé l'alignement des prix de leur princeps sur celui de leur TFR. La FSFP alerte toutefois sur le fait qu’à ce jour, seuls quelques avis de baisses de prix de ces spécialités pharmaceutiques ont été publiés au JO. Si ces baisses de prix sont publiées APRES le 1er novembre, le reste à charge pour les patients sera très élevé (par exemple, près de 900 euros pour une boîte de Glivec 400 mg). Le syndicat a immédiatement alerté le ministère de la Santé en vue d'une publication rapide des avis de baisses de prix et alerte également sur les risques de ces baisses de prix pour l’officine, appelant à la vigilance dans la gestion des commandes. « Par exemple, pour le Glivec, la perte potentielle avoisinerait les 761 euros si vos produits étaient dispensés au-delà des délais habituels d'écoulement ».
 
Source : Communication FSPF 24/10/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires