La HAS peaufine sa méthode d’évaluation de l’homéopathie

La Haute autorité de Santé (HAS), saisie fin août par le ministère de la Santé pour évaluer l'efficacité de l'homéopathie et le bien-fondé de son remboursement, travaille actuellement sur la méthode à suivre, a déclaré sa présidente à l'AFP vendredi dernier en marge du congrès PharmaCité sur la médecine du futur, organisé à Paris par le Leem.
« Nous travaillons sur la méthode. Nous nous baserons sur les données de la science, des avis de spécialistes et de patients », a indiqué Dominique Le Guludec. Très peu d'agences en Europe ont évalué l’homéopathie et les Anglais qui l'ont fait, l'ont déremboursée. L'avis de la HAS sur l'homéopathie, attendu d'ici fin février, se fera en toute indépendance a-t-elle cependant assuré.
S'agissant du chantier de la réforme générale de l'évaluation des médicaments en France,  Mme Le Guludec a précisé que les conclusions des différents groupes de travail seront rendues « en avril ». Selon ses affirmations, les apports d'un médicament innovant sur la qualité de vie des patients, ainsi que sa capacité à générer des économies sur d'autres dépenses (par exemple en termes de coûts d'hospitalisation évités), devraient aussi être mieux pris en compte. Cependant « les innovations qui arrivent sont très complexes et n'ont jamais été aussi incertaines au moment où elles arrivent à l'évaluation », en raison de données souvent « très précoces », a-t-elle relevé. C'est pourquoi « il ne faut rien céder sur les enjeux de sécurité, d'efficacité, d'éthique, de soutenabilité (financière, NDLR) et d'accès aux patients » de ces traitements, a-t-elle insisté, plaidant sur des remboursements réversibles, en fonction des données de suivi.

Source : AFP 14/09/2018
Commentaire
siffre michel
17/09/2018
Que veut-on ? APIS ou IBUPROFENE ? ARNICA ou VOLTARENE ? PSEUDOEPHEDRINE ou ALLIUM CEPA ? LEXOMIL ou IGNATIA ? En première intention , pour moi et mes enfants , c'est vite vu ; Maintenant, l'un n'empêche pas l'autre selon profil ou deuxème intention. Deremboursement = report sur l'allopathie en partie = augmentation des effets indésirables et de la iatrogènie
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires