Faut-il coopérer ou non avec Amazon ?

Selon l’UDGPO, le groupe PHR aurait annoncé lors de sa conférence de presse de rentrée le 13 septembre, vouloir « coopérer » avec Amazon. Cette prise de position n’a pas manqué de susciter une forte réaction de l’UDGPO.
« En citant des chiffres n’ayant absolument aucune logique (2 milliards de CA en OTC et Para), nous sommes atterrés de constater que l’on ouvre grand la porte à l’une des plus grandes menaces qui pèse sur la pharmacie française. Comment peut-on imaginer que l’on « contrôlera » Amazon en lui fournissant les clefs juridiques et logistiques sur un marché qu’il cherche à conquérir ? ».  L’UDGPO s’inquiète d’une stratégie qui shunterait les pharmacies d’officine pour ouvrir un canal direct vers le consommateur et affirme lutter « farouchement contre les acteurs qui veulent faire disparaître la pharmacie d’officine, qu’ils soient dans la distribution, comme Leclerc, ou sur internet comme Shop pharmacie ou Doctipharma ».
L’UDGPO qui déplore cette initiative jugée dangereuse comme on l’aura bien compris restera très vigilante sur le développement du « projet ».

Source : Communiqué UDGPO 14/09/2018
​​​​​​
Commentaire
Juriste
18/09/2018
Ce sera difficile a PHR de vendre a Amazon car deja vendu a OCP l'annee derniere
cf
17/09/2018
ps..’Amazon a dépassé le cap des 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière
cf
17/09/2018
Le groupe PHR se prépare à se vendre à bon prix à Amazone....On ne peut pas lui en vouloir et c'est même logique, puisque ce groupement a toujours tout fait pour se distinguer du réseau (composé de pharmaciens conservateurs obsolètes, refusant e commerce, pub,soldes médicamenteuses, communication. etc..). L'erreur de ce groupement est peut être de croire qu'Amazone sera intéressé pour acheter des intermédiaires...et là, je trouve PHR un peu optimiste.....
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires