Une consultation publique sur l’étiquetage du paracétamol

L’ANSM lance une consultation publique sur un message d’alerte à faire figurer sur les boîtes de paracétamol et sur l’harmonisation des mentions visant à prévenir le risque hépatique, d’ores et déjà présentes sur certains conditionnements.
La consommation de paracétamol a augmenté de 53% en 10 ans, et sa mauvaise utilisation est la 1ère cause de greffe hépatique d’origine médicamenteuse en France.
Afin de sensibiliser patients et professionnels de santé, l’ANSM souhaite renforcer les informations présentes sur les boîtes des 200 médicaments à base de paracétamol, seul ou associé à d’autres substances, actuellement disponibles avec ou sans prescription médicale pour traiter les douleurs, la fièvre ou les symptômes du rhume.
L’ANSM invite toute personne qui le souhaite à participer, jusqu’au 30 septembre 2018, à la consultation publique « Risque hépatique lié au surdosage en paracétamol : mise en place d’un message d’alerte sur les boîtes (conditionnement) ».

Pour participer à la consultation, remplir ce questionnaire et le retourner avant le 30/09/2018 à l’adresse : consultation.etiquetage-paracetamol@ansm.sante.fr

Source : ANSM 20/08/2018
Commentaire
Khoi
29/08/2018
Mouais ... comme le paquet de tabac avec des images horribles ? A force de les voir, on ne les voit plus. Par contre, expliquer au patient les dangers d'en prendre trop, lui signaler que le paracétamol se retrouve dans pleins de spécialités différentes, c'est notre boulot. Et notre boulot, c'est également et surtout de refuser la pression des labos (je ne les cite pas, ils se reconnaîtront) qui nous imposent des taux d'évolutions à deux chiffres tous les ans sous prétexte de nous accorder royalement une remise ridicule.
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires