Projet décret « services » : le syndicat infirmier FNI sort de ses gonds

Le projet décret « services » qui précise les conseils et prestations des pharmaciens a suscité une vive réaction de la Fédération Nationale des Infirmiers (FNI) qui se sent menacée et dénonce ce qu’elle perçoit comme un vrai scandale sous le titre « Attention danger : les pharmaciens veulent s’emparer du soin à domicile ! ».
Selon la FNI « les représentants des pharmaciens voudraient en réalité changer la nature de leur profession, tentant d’imposer une forme de « big deal » au Ministère de la Santé et à l’Assurance Maladie selon lequel les pharmacies pourraient « tout faire » : des soins ambulatoires en plus de la vaccination, de la prévention comme avec le dépistage du mélanome, de la télémédecine, des conseils, etc. et pourquoi pas la distribution de journaux en partenariat avec La Poste ? ».
La FNI voit dans ce qu’elle qualifie de « trépignations de cette profession qui bénéficie de nombreux soutiens » la source du « blocage des projets d’autres professions et en particulier ceux des IDEL sabotant par exemple leurs négociations conventionnelles ».
La FNI qui dénonce la « prise d’otages à laquelle se livrent les pharmaciens » appelle le Premier Ministre à imposer une véritable négociation interprofessionnelle autour du projet de « décret services » qui impacte de facto la profession infirmière et dont le contenu reste sous embargo. Le délai a été fixé au 15 juillet pour préciser le contenu du décret.

Source : www.fni.fr 10/07/2018
Commentaire
R.V.
17/07/2018
Par contre, ce syndicat reste muet lorsqu'il s'agit des cadeaux scandaleux faits aux docteurs par madame la ministre !!! En plus, ces messieurs les infirmiers touchent bien des indemnités kilométriques que je devrais avoir et que je n'ai pas .
Colette Le Guédard
13/07/2018
C'est bien dommage de voir la réaction de nos amis infirmiers...Nous devrions travailler main dans la main. Nous avons chacun un rôle essentiel à jouer. Ne serait-il pas judicieux que nos syndicats respectifs se concertent ?
comaills louis
13/07/2018
ils sont à côté de leur plaque ils n'ont rien compris ils ont bien le droit de prescrire j'espère que nous nous l'aurons pour les premiers soins A mon avis il faut travailler en parfaite intelligence et en commun
TURPIN nICOLAS
13/07/2018
MAIS QUEL MÉPRIS DANS CES PROPOS..!!!!!!.. ET ON NE VA PAS REAGIR ???? ON VA TENDRE L AUTRE JOUE COMME TOUJOURS....MOI J EN AI ASSEZ DE CES MÉTHODES DE TERRORISTES....
Turpin nicolas
13/07/2018
On aura tout vu nous on bénéficie de soutien ? Lesquels franchement parce que c'est pas l'impression que ça donne...
Ajouter un commentaire