Produits de santé et cosmétiques en été : les bons réflexes à adopter

Pendant la période estivale ou lors des voyages, des précautions particulières doivent être prises lors de l’utilisation de médicaments, de produits cosmétiques ou de dispositifs médicaux. L’ANSM rappelle les situations à risque et pour les patients les bons réflexes à adopter.
L’exposition à de fortes chaleurs constitue une agression pour l’organisme avec des risques de déshydratation, coup de chaleur ou déséquilibre d’une maladie comme le diabète.
Outre les personnes atteintes de maladies chroniques, les nourrissons et les personnes âgées sont aussi très vulnérables, surtout si elles sont atteintes de pathologies sous-jacentes (en particulier cardiovasculaires, rénales et neuropsychiatriques) et ont perdu leur autonomie.
En cas de vague de chaleur, certains médicaments sont susceptibles d’aggraver un syndrome d’épuisement-déshydratation ou un coup de chaleur. Dans tous les cas, l’arrêt d’un traitement ne doit pas se faire sans demander l’avis de son médecin ou de son pharmacien.
Certaines précautions doivent être prises avec les médicaments comme le respect des conditions de conservation indiquées dans la notice. L’exposition des bandelettes (ou électrodes), des solutions de contrôle et des lecteurs de glycémie directement au soleil, à des températures élevées pendant des périodes plus ou moins prolongées, à de fortes variations de températures ou à une atmosphère humide, peut avoir une incidence sur leur bon fonctionnement. Certains médicaments peuvent entraîner des réactions anormalement exagérées de la peau en cas d’exposition au soleil. Il peut s’agir de médicaments pris par voie orale (certains antibiotiques, anti-inflammatoires, antihistaminiques, antidépresseurs, médicaments contre les troubles du rythme cardiaque ou sédatifs) ou de médicaments appliqués sur la peau (traitements contre l’acné, antiseptiques locaux, traitements antimycosiques ou crèmes antiallergiques). Là encore, la consultation de son médecin ou de son pharmacien est un des premiers réflexes à avoir en cas de réaction cutanée et pour recevoir les bons conseils.

Source : ANSM 03/07/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire