Amazon rachète PillPack et fait trembler la pharmacie

Amazon a officialisé le rachat de la société PillPack, spécialisée dans la livraison de médicaments en dose préemballées. La spécialité de PillPack est de livrer chaque jour aux patients les doses de médicaments dont ils ont besoin. Ce service est proposé aux Etats-Unis à destination des personnes qui prennent des médicaments au quotidien.
PillPack dispose de l’aval des autorités afin de commercialiser des médicaments dans plus de 49 états américains, soit une grande partie du territoire. Le montant exact du rachat n’a pour l’instant pas été divulgué par Amazon, qui précise que la transaction doit encore être validée par les autorités financières au cours du second semestre 2018.
L’annonce de ce rachat a fait chuter en bourse plusieurs acteurs américains de l’industrie pharmaceutique, qui craignaient depuis plusieurs mois l’incursion d’Amazon dans leur secteur.
Amazon a déjà mis à genoux le marché américain du livre avec son service de vente à distance, et pourra donc profiter de sa position de leader sur le marché du commerce en ligne pour proposer des médicaments à ses utilisateurs.
Amazon avait obtenu en 2017 une licence lui permettant de distribuer des médicaments dans une douzaine d’état américains, un premier pas qui avait déjà suscité des inquiétudes de la part du secteur pharmaceutique. Avec le rachat de PillPack, Amazon confirme ses intentions.

Source : ZDNet 02/07/2018
Commentaire
Ben
04/07/2018
Michel Édouard L. Va se faire doubler par Amazon. Dans la nature il y a toujours plus gros que soi! Avec une telle actualité, je ne m’etonne plus de n’avoir eu que 3 réponses pour le poste d’apprenti. C’est de plus en plus diffficile chaque année... Notre métier n’attire que les financiers
baali bakir
03/07/2018
c'est ce qui nous attends en France et en Europe d'ici peu
cf
03/07/2018
L'avenir se précise pour remplacer notre profession spécialisée dans les soldes médicamenteuses et la photographie de grains de beauté.... La télémédecine couplée à Amazone va faire un malheur....Avec 2.5 pharmaciens ( titulaire + adjoint ) par officine, il est évident que la délivrance des médicaments était déjà depuis longtemps abandonnée aux préparateurs, sans compter les nouvelles missions liées parait il aux seuls diplômés ( vaccination, entretiens...)... chronophages et peu rémunératrices. Avec amazone qui assurera le rôle de grossiste, d'officinal avec PDA, et la livraison, on aura un service de qualité....
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires