L'homéopathie bientôt déremboursée ?

S’exprimant au micro de France Inter, Agnès Buzyn a proposé que le remboursement de l'homéopathie soit conditionné à une évaluation de son efficacité par l'Assurance maladie, au même titre que les autres médicaments.
Plus d'un Français sur deux consomme de l'homéopathie pour se soigner. Piqûres de moustiques, stress, allergie et rhume : ses utilisations sont nombreuses. 
Jusqu’à présent, aucune étude scientifique n’a cependant validé son efficacité pour traiter ou prévenir les maladies. « Le problème de l’homéopathie est qu’elle n’a jamais été évaluée comme les médicaments », explique Agnès Buzyn. « L’homéopathie pourrait rentrer dans le droit commun et être évaluée scientifiquement. Si elle est utile, elle restera remboursée. Si elle est inutile, elle arrêtera de l’être ». Le 18 mai dernier, l'Académie de médecine a également estimé que l'homéopathie était « une méthode imaginée il y a deux siècles à partir d'a priori conceptuels dénués de fondements scientifiques »
Actuellement, l’autorisation de mise sur le marché des médicaments homéopathiques suit un chemin spécifique et la Sécurité sociale rembourse ceux qui bénéficient d’un statut dérogatoire à hauteur de 30%. Plus largement, Mme Buzyn a affirmé que « le débat est ouvert globalement sur l'utilité des médicaments ». « Nous remboursons (...) des médicaments extrêmement peu efficaces, voire inefficaces, au taux de 15% », a-t-elle précisé. « Le débat va avoir lieu sur 'Qu'est-ce que nous avons envie de payer' », a-t-elle poursuivi. « Où est-ce qu'on met l'argent public, où est-ce qu'on rend service aux Français? C'est un débat que nous ouvrirons cet été ».

Source : BFMTV 25/05/2018
Commentaire
JPM
04/06/2018
« Au profit de qui : les lobbies, les laboratoires et les banques... »………………… La bonne vieille théorie du complot ! Il ne sera en aucun cas interdit de sucer des billes de sucre pour ceux qui le souhaitent, mais au prix du sucre, et dans le budget alimentaire. Pas à la société de payer au prix du caviar (rapporté au Kg) pour ceux qui y trouvent un refuge…. Même si « c’est parfois plus long » comme le précise prudemment Cécile L.
CécileL
01/06/2018
Encore une absurdité de plus dans notre cher pays ! Au profit de qui : les lobbies, les laboratoires et les banques... on s'attaque aux faux problèmes et on va encore nous priver de la liberté de se soigner comme on le souhaite (sans effets secondaires en l'occurence). Qui sont les gens qui disent que l'homéopathie ne fonctionne pas... c'est juste une histoire d'argent, de rentabilité et de profits. Car cela fonctionne ! c'est parfois plus long mais ça marche ! Laissons nous la possibilité de nous soigner comme on le souhaite et attaquons nous aux vrais problèmes!
Folco Jean-Patrice
29/05/2018
Le fond du problème c'est de savoir si ça vaut le coup de payer 1 000 € de mutuelle par an pour se faire rembourser 10 € d'homéopathie. Payer cher pour se faire rembourser du pas cher, vaut mieux arrêter de payer sa mutuelle et de se payer son homéopathie.
JPM
29/05/2018
@ Abdelkrim HAMROUNI : « Au contraire le ministère de la santé doit encourager à utiliser ce genre de remèdes (évidemment pas pour toutes les pathologies) vu qu'ils sont dénués de toutes toxicité » ……………………… Dans ce cas allons au bout du raisonnement : supprimons les placebos dans leur ensemble homéopathiques et allopathiques. Ne remboursons plus le shopping médical pour les « pets de travers » et les angoisses existentielles sans rapport avec la médecine proprement dit. OK, JE COTISE POUR CELA.
JPM
28/05/2018
Il serait temps !... Quand on en arrive à sucer deux ou trois microbilles de sucre enrobée de lactose au motif qu'elles CONTIENNENT PEUT-ÊTRE UNE MOLÉCULE - je dis bien MOLÉCULE pour les dilutions 30CH – ça devient grave. Je ne parle même pas de l’action de ladite molécule, on parle de son éventuelle présence. Samuel Hahnemann et le Dr Knock peuvent dormir tranquille. Les prescripteurs également ont bien vécu. Pas de risque de sur ou de sous-dosage, des patients à gogo (c’est le cas de le dire) plein la salle d’attente. Dociles et soigneux donc qui guérissent spontanément. Et puis quand c’est grave on va voir le « vrai médecin », ça fait partie du concept. Faudrait voir aussi les pub mensongères (pour la même absence de démonstration de résultats) avec les « Fleurs de Bach », les « Sels de Schüssler », la gamme « Rescue Original – Formule inchangée depuis plus de 80 ans ». Ça sent la naphtaline. NOSTALGIE QUAND TU NOUS TIENS !... Ok, mais moi je ne cotise pas pour ça.
Abdelkrim HAMROUNI
28/05/2018
Et la toxicité, et les effets indésirables Mme La Ministre. Vous ne pouvez pas imaginer (vous êtes médecin) les dégâts causés par beaucoup de médicaments allopathiques et les dépenses qui en résultent ! Soyez sûr que c'est un faux débat qui dure depuis des années et que la sécurité sociale est actuellement gagnante avec l'homéopathie puisque plus qu'un français sur deux utilise l'homéopathie pour se soigner ce qui fait un gain considérable pour la sécu. Au contraire le ministère de la santé doit encourager à utiliser ce genre de remèdes (évidemment pas pour toutes les pathologies) vu qu'ils sont dénués de toutes toxicité et d'effets secondaires et en plus ils sont efficaces dans de nombreuses pathologies et ne sont surtout pas chers. Ce n'est pas là qu'il faut chercher à faire des économies mais c'est plutôt avec les médicaments trop chers et inutiles (la liste est longue) et je ne citerai que les statines. Mais malheureusement on a toujours peur de s'attaquer aux lobby des multinationales qui font la pluie et le beau temps dans ce domaine (affaires de gros sous) et on se trompe de cible.
alindust
28/05/2018
Au vu de la vague massive de déremboursements opérés manu militari ces dernières années, il était temps que soit remis en cause celui de l'homéopathie ! Ce sera déjà une 1ère étape... Quant à la démonstration (a minima pharmacodynamique) d'utilité de ces poudres de perlimpinpin cela fait bientôt 40ans que j'attends.... Décidément on a donc compris que notre pays doit se réformer... Vraiment ! Et (soit dit en passant) que l'Etat interdise désormais toute publicité GP dès lors qu'une AMM a été octroyée !
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires