Mise en place de l’observatoire de suivi de la rémunération

Dans son « Point info » du mois d’avril, l’USPO annonce la mise en place de l’observatoire du suivi de la rémunération des pharmaciens prévu par l’avenant n°11, suivant lequel aucun pharmacien ne sera perdant à cause de la modification du mode de rémunération sur les années 2018, 2019 et 2020. 
Cet observatoire a pour objectif de déclencher les clauses de sauvegarde, le cas échéant. 
La première clause individuelle comparera la rémunération sur l’activité réalisée pharmacie par pharmacie avec les paramètres de marge de l’année en cours et l’ancienne marge. 
Si l’ancienne marge lui est plus favorable, il sera compensé à l’euro près à partir de 350 euros par an. 
En 2018, l’Assurance maladie estime que 0,3% des pharmaciens seront concernés par cette clause et environ 5% en 2019 et 2020. Les autres pharmaciens seront gagnants. 
L’USPO rappelle que cette clause concerne uniquement le changement de marge et non la variation de l’activité (en positif ou en négatif) ou les modifications de prix.

Source :  USPO 19/04/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire