Le pharmacien, premier interlocuteur santé du public

La seconde édition de l’étude Avenir Pharmacie présentée en avant-première pour PharmagoraPlus a été réalisée auprès de pharmaciens d’officine et de patients à travers toute la France (414 titulaires d’officine et 1001 patients représentatifs) entre le 21 février et le 6 mars 2018. Une mission de proximité largement reconnue par le public. Cette année, l’étude s’est intéressée à « l’expérience patient en pharmacie ». Le pharmacien y est perçu comme le premier interlocuteur santé du patient. De l’avis unanime des officinaux comme des patients, les responsabilités du pharmacien devraient être élargies pour faciliter une prise en charge plus efficace et pérenne des personnes (prévention, accompagnement, coordination). 
Titulaires et patients sont très majoritairement favorables à de nouvelles autorisations pour les pharmaciens : autorisation de délivrer, en cas d'urgence, certains médicaments nécessitant normalement une prescription médicale (patients : 82% - titulaires : 94%), et autorisation de prescrire des médicaments remboursés pour certaines maladies bénignes (patients : 74% - titulaires : 92%). Les patients sont également favorables à une autorisation pour le pharmacien d'effectuer le suivi et de renouveler les ordonnances relatives aux pathologies chroniques (74%). « Les pharmaciens vivent une révolution dans leur métier, une mutation qui s’opère progressivement depuis plusieurs années et qui s’accélère en 2018 (expérimentation de la vaccination à l’officine, sevrage tabagique, bilan et conseils pharmaceutiques, télémédecine). Les pharmaciens représentent aujourd’hui pour tous les patients une des étapes majeures de leur parcours de soins, à savoir leur première porte d’entrée. Les pharmaciens se disent aujourd’hui prêts à aborder ces nouveaux enjeux » indique Adrien Collilieux, Directeur Général de PharmagoraPlus. « L'amélioration de l'expérience patient passera par un renforcement des services à valeur ajoutée pour la santé, et moins par un développement des aspects mercantiles. Et face à cela, de nombreux titulaires se montrent ouverts au changement ».

Source : Communiqué de presse Pharmagora Plus 29/03/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires