Vaccination : les pharmaciens défendent leur bilan auprès d’Agnès Buzyn

Des représentants de la profession ont été reçus vendredi par la ministre de la Santé.
Les pharmaciens ont pu avancer un bilan plus que satisfaisant de l'expérience menée sur la vaccination grippe depuis octobre 2017 dans deux régions ciblant les personnes âgées et la grippe. « Nous avons vacciné 156 000 personnes pendant la saison 2017-2018, c'est quatre fois plus que la prévision initiale de 30 à 40 000 », s’est félicité Gilles Bonnefond, président de l’USPO qui a demandé à Agnès Buzyn de généraliser la vaccination en pharmacie afin qu’elle ne soit plus réservée aux personnes âgées et malades chroniques. « Les statistiques montrent que nous ne nous sommes pas substitués aux médecins, mais que nous avons facilité l'accès des patients », avance-t-il. Alors que le nombre de vaccinés a régressé sur la majeure partie du territoire, il a progressé massivement en Auvergne Rhône Alpes et Nouvelle Aquitaine, où respectivement 59 % et 49% des officines participaient à l'expérimentation.
De plus, la procédure pourrait être simplifiée. Les personnes âgées qui ont pu se faire vacciner en officine sont celles qui ont reçu un bon de l'Assurance-maladie, leur donnant droit à un remboursement, système qui existait déjà pour se faire vacciner chez le médecin. Mais le taux de réponse n'est pas satisfaisant et la généralisation du dossier médical partagé consultable par tous les professionnels de santé, permettrait de supprimer le bon.
Certes, la vaccination tarifée à quatre euros ne dopera pas la marge des pharmaciens mais leur permet de se positionner sur la prévention en santé plutôt que sur le métier de commerçant. Reste à convaincre les infirmiers et les médecins de partager la vaccination. 

Source :  Les Echos 16/03/2018
Commentaire
Castet Thierry
20/03/2018
4€ non je rêve ! 6€30 acte medico infirmier plus 100€ versés par la cpam à partir de cinq vaccinations Vous n'avez pas l'impression de faire notre travail ? Si de notre côté nous commercialisions les dispositifs directement ou du matériel ou des produits parapharmaceutique? Comment le prendriez-vous?
jy autho
19/03/2018
Nous y revoila !!!! Les pharmaciens font l'aumone et prennent le boulot des infirmieres alors qu'ils ne veulent pas que mr leclerc leur prennent le leur!! paradoxal !!! .Pourquoi ne faisons nous pas les toilettes a domicile,la pose des bas de contention en commencant la journée a 6h du mat et en la finissant a 20h apres avoir fait 200 km en voiture comme ces memes infirmieres. Soyons cohérents et allons alors au bout du raisonnement . Ne nous planquons pas derriere la soit disant meilleure couverture vaccinale pour essayer de recuperer une profession moribonde De plus a 4 euros la vaccination le taux horaire est ridicule vu le temps passé si on respecte la procédure ! Qui travaille pour 12 euros de l'heure? Sans parler du fait que les patients vont se pointer a la pharmacie pour etre vaccinés sur le champ sans avoir pris rdv et qu'il faudra abandonner le comptoir pour s'occuper d'eux! Comment vont faire les petits pharmaciens seuls a l'officine? Ils ne pourront pas tout faire ! Bref les intellos de la profession n'en sont pas a leur premiere connerie!!!!!!
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires