SPS : soutien aux professionnels de santé en milieu rural

Dans une étude réalisée en novembre 2017, 39% des professionnels de santé vivant en milieu rural, contre 25% en milieu urbain, déclarent avoir présenté des idées suicidaires du fait de leur travail au cours de leur carrière. L’an prochain, il est probable que les chiffres atteignent un soignant sur deux. Or, un professionnel de santé en souffrance, ce sont des patients moins bien pris en charge, avec des délais plus longs et une moindre qualité des soins. Pour résoudre les difficultés rencontrées par ces professionnels de santé dits «empêchés» dans leur exercice, et les soutenir dans l’amélioration de leur qualité de vie au travail, l’association SPS propose « Le care des territoires ruraux oubliés » avec l’accompagnement du CATEL, référent national et centre d’expertise en e-santé. Ce nouveau modèle de coopération et de coordination intégrant un partage du travail optimal permettra d’apporter dans ces territoires ruraux oubliés les actes et avis médicaux physiques et virtuels ainsi que les experts attendus depuis 10 ans. Grâce à la e-santé et à l’intelligence artificielle, il sera possible de passer rapidement aux actes. Le principe consiste à doter les professionnels de santé d’outils modernes d’analyse et de décision en intelligence artificielle afin de recueillir la problématique de chaque patient et d’en transmettre les éléments à un médecin coordinateur distant dans le cadre de la télémédecine. La mise en œuvre de cette nouvelle mission SPS passe par la constitution d’une communauté de 50 territoires ruraux oubliés (« la 11e région française métropolitaine »). Ces territoires devront accepter de financer une partie du projet et d’inscrire – par territoire – un nombre déterminé de patients lourds et chroniques et/ou handicapés sur le réseau de surveillance. Cette action permettra de créer un fond financier suffisant pour motiver la créativité des 60 acteurs à l’origine de la plateforme, en cours de conception. Sont pressentis dans ce recensement les îles, le grand bassin parisien, le cœur du Massif central (Aubrac, Margeride…), le Jura, les Vosges, le bocage vendéen, le nord, et certaines zones de la Nouvelle Aquitaine... 

Source : Dossier de presse SPS 14/03/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire