États-Unis : alerte aux overdoses d’opiacés

Selon un rapport des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), les services d'urgence hospitaliers des Etats-Unis ont enregistré une hausse de près de 30 % du nombre de patients (soit 142 557 cas) admis pour overdose d'héroïne, de fentanyl ou d'antidouleurs entre juillet 2016 et septembre 2017.
Dans un commentaire à ce rapport, Anne Schuchat, directrice par intérim, indique que ces « données des services d'urgence sont en mesure de signaler la hausse alarmante des overdoses liées aux opiacés », même si les données concernant les certificats de décès ne sont pas encore connues. « L'épidémie qui se propage rapidement affecte à la fois les hommes et les femmes et des personnes de tous âges. Elle ne s'arrête pas aux frontières des États ou des comtés et elle est en hausse dans toutes les régions des États-Unis ».
En 2016, 63 632 personnes sont mortes d'overdoses aux États-Unis, soit une hausse de 21,4 % par rapport à 2015 selon les CDC. Près de deux tiers des overdoses mortelles en 2016 impliquaient des opiacés obtenus grâce à une ordonnance, procurés illégalement ou les deux.
Cette hausse inquiétante met l'accent sur les besoins de prévention et d'amélioration des protocoles post-overdose soit en termes d’éducation, soit par la mise à disposition de naloxone. 

Source : Le Quotidien du Médecin 07/03/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires