Cystites : Apurone® et Priram Fort® déremboursés à partir du 30 mars

Selon un arrêté du 12 mars publié au JO le 15 mars, l'antibiotique fluméquine, Apurone®, et l'acide pipémidique trihydraté, PRIRAM FORT®, ne seront plus remboursés par la sécurité sociale à partir du 30 mars prochain.
Ces deux médicaments sont des antibiotiques de la famille des quinolones généralement prescrits dans le traitement des cystites sans complication et des cystites récidivantes.
La commission de la transparence a estimé qu’ils présentaient un service médical rendu insuffisant pour un maintien sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux.
Selon le Vidal, cette décision semble entrer en cohérence avec un rapport du 22 juillet 2015 déjà donné par la commission de transparence expliquant que le PIPRAM FORT® nécessitait « une attention particulière concernant la résistance bactérienne » à son principe actif l'acide pipémidique avant de le prescrire à tout patient. Un avis d'insuffisance du service médical rendu avait déjà été conclu concernant ce médicament dans le traitement des cystites.

Source : JO 15/03/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire