Esmya : une nouvelle fiche à remettre aux patientes

Un courrier destiné à sécuriser l'utilisation d'Esmya (ulipristal), prescrit dans le traitement des fibromes utérins, a été adressé aux professionnels de santé, accompagné d'une version actualisée de la fiche d'information pour les patientes, qui leur sera remise au moment du renouvellement mensuel du traitement par le médecin ou le pharmacien.
Cette fiche informe les patientes des mesures à prendre en cas d'apparition des signes et symptômes évocateurs d'une atteinte hépatique (nausées, vomissements, douleur de l'hypochondre droit, anorexie, asthénie, ictère, etc.).
Si une patiente présente de tels signes ou symptômes susceptibles d'être en lien avec une atteinte hépatique, une investigation doit être immédiatement initiée et un bilan hépatique réalisé. Le choix de la poursuite du traitement doit être réévalué au cas par cas avec le médecin prescripteur en prenant en compte le bénéfice-risque individuel. Les patientes présentant des concentrations des transaminases supérieures à deux fois la normale (limite haute) en cours de traitement doivent arrêter de prendre Esmya® et être étroitement surveillées. Un traitement par Esmya® ne doit ni être initié chez de nouvelles patientes, ni être renouvelé chez des patientes ayant terminé leur précédent cycle de traitement.
Source : ANSM 20/02/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.