Bon usage et sécurité des médicaments : les patients sollicités

Pour la septième année consécutive, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) lance un appel à projets s’adressant aux associations de patients et autres usagers du système de santé. Cet appel annuel vise à stimuler des initiatives associatives axées sur le bon usage et la réduction des risques liés aux produits de santé.
A ce jour, 40 projets ont été financés par l’ANSM dans des secteurs comme l’information aux patients, l’accompagnement de l’auto-déclaration des effets indésirables, ou les difficultés d’observance d’un traitement.
Dans la continuité des éditions précédentes, l’appel à projets 2018 dispose d’une enveloppe budgétaire provisionnelle globale de 75 000 euros. Il s’adresse aux associations de personnes impliquées dans le soutien aux personnes malades ou aux personnes handicapées, aux associations d’aidants informels, aux associations de victimes et aux associations d’usagers ou de consommateurs dans la mesure où elles ont une implication avérée dans le domaine des produits de santé.
La subvention maximale accordée par projet est de 30 000 euros. Les associations peuvent choisir librement leur thématique sous réserve que les projets proposés s’inscrivent bien dans le champ d’intervention de l’ANSM. Par exemple, les projets ne pourront pas porter sur la prise en charge globale des patients au-delà des questions de sécurité des médicaments et des produits de santé, ni sur des programmes d'éducation thérapeutique, ni sur ce qui relève de la stratégie thérapeutique et de la décision de prescription.
Les projets présentés peuvent émaner d’une association, d’un collectif d’associations ou de plusieurs associations dans le cadre d’un projet collaboratif. Les associations de professionnels de santé ne sont pas éligibles.

Source : ANSM 16/02/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire