Pharmactiv forme ses adhérents aux bilans partagés de médication

Valoriser le rôle de professionnel de santé des pharmaciens d’officine dans la lutte contre le risque iatrogène chez les personnes âgées polymédiquées, constitue un enjeu majeur des bilans partagés de médication. Suite à l’avenant signé fin novembre 2017 par l’Assurance Maladie et les syndicats des pharmaciens d’officine, les pharmaciens peuvent réaliser, depuis le début de l’année 2018, ces entretiens dans leur espace de confidentialité. Pharmactiv propose aux titulaires de son réseau des soirées de formation, éligibles au DPC, afin de leur donner les clés pour démarrer au plus tôt leurs entretiens avec les patients. Au programme : - Contexte, cible de patients concernés - Combien d’entretiens et déroulement ? - Quels supports à disposition ? - Cas de comptoir -  Quelle rémunération pour le pharmacien ?​
7 dates sont d’ores et déjà planifiées sur le 1er trimestre 2018 dans 7 villes en France : Lyon, Toulouse, Rennes, Paris, Lille, Bordeaux et Dijon. Dès le second trimestre, Pharmactiv proposera également des journées de formation sur cette thématique aux adjoints avec au programme des cas de comptoir pour une mise en œuvre pratico-pratique des bilans partagés de médication. Pharmactiv s’est déjà mobilisé depuis plusieurs années sur la thématique de l’observance et le suivi des traitements, notamment par le biais d’un RDV Santé Observance en place depuis 2015. Aujourd’hui, le groupement met à jour ce RDV Santé Observance - Bilan partagé de médication qui sera déployé à l’ensemble du réseau dès le mois de juin 2018, avec des supports (brochures, guides, affiches vitrine) à la fois pour l’équipe officinale et pour les patients.

Source : Communiqué de presse Pharmactiv 23/01/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire

Articles similaires