Nanoparticules : 16 produits dans le collimateur de UFC-Que Choisir

L'association UFC-Que choisir a déposé 9 plaintes contre des fabricants de produits alimentaires et de cosmétiques au vu de la proportion significative de nanoparticules décelées dans les additifs ou les ingrédients utilisés dans leurs produits et non signalées sur l’emballage contrairement à la législation en vigueur.
Sur 16 produits testés par l’Association de consommateurs, tous contenaient des nanoparticules, qu’il s’agisse de dioxyde de titane, de silicium ou encore d’oxyde de fer, mais cette présence était indiquée sur seulement trois étiquettes.
Parmi ceux qui ne respectent pas la réglementation et au vu de la proportion significative de nanoparticules décelées dans les additifs ou les ingrédients utilisés mais non signalées, l'association attaque les groupes Casino (soupe), JDE (Maxwell Cappuccino), Mars chocolat France (M&M’s), MC Cormick (Ducros Mélange Malin Italien), Colgate-Palmolive (déodorant Sanex), Lavera Gmbh & Co., KG (crème solaire), Avène (stick à lèvres nourrissant), Coty (Gloss de chez Bourjois) et GlaxoSmithKline (dentifrice Aquafresh).
Les nanomatériaux sont utilisés entre autres pour leur fonction colorante ou anti-agglomérante et susceptibles d’entraîner des lésions colorectales précancéreuses chez l’animal (étude de l’INRA publiée en 2017) sans toutefois s’avancer sur les effets qu’il pourrait avoir sur l’homme... 

Sources : Le Dauphine.com et https://www.quechoisir.org 23/01/2018
Commentaire
picard philippe
22/03/2018
on moins on connait ceux qui ne sponsorisent pas ufc!!!!
David M.
29/01/2018
Ah ces vaccins, décidément accomodables à toutes les sauces, ça me paraît plutôt pas mal complet, comme description : http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=66543281&typedoc=R Sinon, il paraît que : "Suite à l’article paru sur le site d’UFC-Que Choisir, Avène dément, certificats fournisseurs à l’appui, la présence de nanomatériau dans son stick lèvres Cold Cream et demande à l’association de partager la méthodologie utilisée pour tester les produits. A ce jour, aucune réponse ne leur est parvenue. " (source Celtinews) N'allons pas trop vite en procédures judiciaires.
RADER Serge
25/01/2018
Je soutiens totalement l'action d'UFC-Que Choisir en leur recommandant d'assigner aussi les fabricants de vaccins humains bourrés de nanos métalliques non mentionnées sur les emballages.
Ajouter un commentaire