Une salle de simulation pour les futurs pharmaciens

La faculté de Nancy a développé Offi’Sim, un dispositif alliant des officines virtuelles et un jeu sérieux permettant aux étudiants de se former de façon interactive. Francine Paulus, doyen de la faculté et férue de nouvelles technologies, a mis sur pied, il y a trois ans, avec le service numérique de l’université, une salle de simulation réunissant quatre « officines virtuelles ». Chacune d’elles se présente comme une table de travail équipée de six postes informatiques. Devant leur écran, les étudiants peuvent ainsi, de façon ludique et interactive, se former à l’accueil du patient, apprendre à poser les bonnes questions et délivrer des conseils. L’occasion aussi pour eux de s’exercer au maniement des outils de la profession – lecteur de carte Vitale, pilulier électronique…
Depuis la dernière rentrée, les étudiants de cinquième et sixième années, ont également accès à un jeu sérieux, Mission Offi’Sim composé d’une quarantaine de scénarios, sous forme de courtes vidéos mettant en scène des patients en quête d’un médicament délivré sans ordonnance. En huit minutes maximum, l’étudiant qui joue le rôle du pharmacien doit déterminer si la demande est appropriée, ou orienter la personne vers un autre médicament. Entièrement développé en interne, le jeu a représenté un investissement de l’ordre de 120 000 euros et bénéficié du soutien financier de Pharmagest, ainsi que du fonds européen Feder. Plusieurs autres facultés de pharmacie sont intéressées.

Source : lemonde.fr 10/12/2017
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire