« UDGPO – Doctipharma » ou « L’empire contre-attaque »

Un arrêt de la cour d’appel de Versailles en date du 12 Décembre 2017 infirme le jugement rendu en première instance par le Tribunal de commerce de Nanterre en faveur de l’Union des groupements de pharmacies d’officine (UDGPO) contre Doctipharma. Conséquence, les 500 pharmaciens adhérents de la plateforme peuvent à nouveau vendre des médicaments sans ordonnance en ligne alors qu’il y a 18 mois, le tribunal de Nanterre avait condamné la filiale du groupe Lagardère à fermer les pages de site Doctipharma.fr relatives à la vente de médicaments non prescrits. 
L’arrêt considère que Doctipharma s’est borné à un rôle de sous-traitant technique des pharmaciens adhérents à sa plateforme.
L’UDGPO conteste cette décision et entend se pourvoir en cassation afin de continuer à défendre l’intérêt des pharmaciens. 
Pour Laurent Filoche, Président UDGPO « Nous ne doutons pas que la victoire sera au bout du chemin judiciaire ! A la fin, le côté obscur est toujours vaincu ! ». Pas question donc de laisser ouvrir la porte à Amazon…

Source : Communiqué de presse UDGPO 13/12/2017
Commentaire
Folco Jean-Patrice
15/12/2017
Ce n'est qu'une bataille entre commerçants qui n'intéresse pas les professionnels de santé que nous sommes.
Ajouter un commentaire