La région Rhône-Alpes menacée par le Moustique tigre

La mairie de Grenoble a publié le 22 août un communiqué appelant les habitants à faire attention à la prolifération du moustique tigre et aux dangers de transmission des maladies qui lui sont associés : Chikungunya, dengue ou encore virus Zika. 
La mairie de Grenoble affirme que les insecticides et répulsifs ne suffisent pas. Pour mieux lutter contre la reproduction du moustique tigre, supprimer les lieux de ponte et de repos,  il suffit de les priver d’eau en supprimant toute eau stagnante au domicile et autour : vider les vases et soucoupes des pots de fleurs, retourner les arrosoirs, vider les gouttières, entretenir les espaces extérieurs et évacuer les feuilles mortes pour ne citer que quelques exemples. 
L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes rappelle que les virus de la dengue et du chikungunya sévissent souvent dans les Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane), dans les îles françaises du Pacifique et de l’océan Indien. Le virus est désormais présent dans 84 départements dont 33 sont en vigilance rouge, parmi lesquels ceux de la région Auvergne Rhône-Alpes, "d'où le risque d’une circulation de ces maladies … à la suite de l’introduction du virus par un voyageur malade ". L’Agence Régionale de Santé (ARS) conseille aussi bien sûr aux personnes qui habitent les régions concernées d’éviter de se faire piquer en portant des vêtements longs et amples et utiliser des répulsifs. 

Consultez la carte vigilance-moustique en cliquant sur le lien : http://vigilance-moustiques.com/


Sources : Medisite.fr, ARS Paca, vigilance-moustique, sites consultés le 29/08/2017
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires