Service sanitaire des étudiants en santé : du nouveau pour 2018

40 000 étudiants en médecine, pharmacie et kinésithérapie devront intervenir durant trois mois dans les écoles et les entreprises, au cours de leur scolarité, afin de mener des actions de prévention. Agnès Buzyn a déclaré devant la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale qu'une mission allait être lancée à la rentrée de septembre 2018 pour proposer un « cadre d'application et d'intervention » au service sanitaire des étudiants en santé. Le ministère et les organisations étudiantes se sont déjà rencontrés pour en évoquer les grandes lignes. Si rien ne filtre pour l’instant, certains étudiants ont leur propre idée du dispositif comme des interventions dans les collèges, lycées ou maisons de santé pour parler prévention en matière de sexualité. Dans les entreprises, les étudiants devront trouver leur place aux côtés des médecins du travail et des infirmiers. D’autres étudiants s’interrogent encore sur la difficulté de réaliser ce service en trois mois d’un coup et pourraient proposer d’en fractionner la durée. La réflexion qui a débuté se poursuivra au cours des prochains mois. 

Sources : Celtinews le 24/07/2017
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire