Canicule et produits de santé : ce dont il faut se rappeler !

L'exposition à une température extérieure élevée pendant une période plus ou moins longue, sans possibilité de récupération, peut entraîner de graves complications mais aussi avoir une incidence sur l'utilisation et la conservation des produits de santé.
L'adaptation à la chaleur met en jeu des mécanismes de défense pouvant diminuer ou retarder l'efficacité des médicaments. 
Les personnes âgées (ou fragilisées) s'adapteront plus lentement et plus difficilement à des températures extérieures élevées d'autant plus qu'elles sont atteintes de pathologies sous-jacentes (cardiovasculaires, rénales et neuropsychiatriques), traitées en conséquence par des médicaments et qu'elles ont perdu leur autonomie. 
En cas de vague de chaleur certains médicaments sont susceptibles d’aggraver un syndrome d’épuisement-déshydratation ou un coup de chaleur (les patients diabétiques sont particulièrement concernés).
L'exposition à des températures élevées et prolongées, peut aussi avoir une incidence sur la conservation des médicaments, particulièrement ceux nécessitant des précautions particulières de stockage et de conservation.
Pensez que les conditions de canicule pourront également affecter la conservation et l’utilisation des bandelettes (ou électrodes), des solutions de contrôle et des lecteurs de glycémie. L'ANSM recommande de se familiariser avec les conditions de conservation et d’utilisation de ces produits avant les périodes de canicule et de se montrer particulièrement vigilant sur les résultats obtenus dans des conditions climatiques extrêmes.
Enfin, l’ANSM rappelle que les bébés et les jeunes enfants ne doivent pas être exposés au soleil. Elle recommande une exposition mesurée et l’utilisation d’un produit solaire adapté au type de peau et aux conditions d’ensoleillement avec une application du produit en quantité suffisante pour garantir le niveau de protection, avant l’exposition au soleil et le renouvellement fréquent de l’application surtout après avoir transpiré, nagé ou s’être essuyé.

Pour accéder à l’ensemble des informations et ressources produites par ANSM, cliquez ici :


Source : ANSM site consulté le 15/06/2017
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires