Les boissons light incriminées dans le risque d'AVC

Consommer un verre de boisson édulcorée par jour est associé à un risque accru de maladie d'Alzheimer et d'AVC (accident vasculaire cérébral). 
Une étude conduite par les chercheurs de l’école de médecine de l’université de Boston et publiée dans le journal scientifique Stroke et Alzheimer and Dementia, vient de montrer que les grands consommateurs de boissons sucrées et notamment celles contenant des édulcorants ont 3 fois plus de risque d’être victimes d’un AVC et de souffrir de démence.
Les chercheurs sont parvenus à cette conclusion en s’appuyant sur les données de la cohorte Framingham qui participe à l’une des plus grandes et anciennes études d’épidémiologie au monde. « Depuis 1947, des générations d’hommes et de femmes participent à la recherche sur le cholestérol et ses effets sur les maladies cardiovasculaires. C’est à partir des années 1980 que les participants ont été surveillés, en continu, pour diagnostiquer l’apparition de démence ». Dans l​e cadre de l’étude qui nous intéresse, le Dr Matthew Pase et son équipe du département de neurologie de l’université de Boston ont étudié près de 2 900 personnes âgées de plus de 45 ans pour mesurer l’incidence des AVC et 1 500 volontaires de plus de 60 ans afin d’évaluer la prévalence de la démence. Pendant les 10 années de suivi, ces patients ont réalisé des IRM, des tests cognitifs, et leur état de santé comme leur alimentation ont également fait l’objet d’un suivi attentif.
 
Source : pourquoidocteur.fr 21/04/2017