10 millions de personnes suivies en ALD en 2015

Le vieillissement de la population accroît mécaniquement la proportion de malades chroniques et le nombre de personnes prises en charge en ALD (Affections de longue durée) a augmenté de 1,4 million en 2015 pour atteindre le chiffre record de 10,099 millions au seul régime général de la Sécurité sociale. Diabète, insuffisance cardiaque, maladie d’Alzheimer arrivent au premier rang de ces affections de longue durée. Une personne sur six est atteinte de maladie chronique en France et près de trois personnes en ALD le sont depuis dix ans ou plus. La croissance de la population et son vieillissement apparaissent comme les principaux facteurs de cette hausse. L'âge moyen des patients, de 63 ans en 2015, a crû de un an sur les dix dernières années. Les trois-quarts des personnes de plus de quatre-vingt ans sont en ALD. Pour celles entre 75 et 79 ans, la prévalence est de 60 % chez les hommes, et de 46 % chez les femmes. Parmi les autres facteurs de hausse identifiés, on retrouve la progression de l'incidence et de l'allongement de l'espérance de vie propres à certaines pathologies comme le cancer, un meilleur dépistage mais aussi l’arrivée de nouveaux traitements plus onéreux et la médicalisation croissante qui peuvent accroître le taux de recours aux ALD. La décélération du recours aux ADL observée depuis 2011, s'expliquerait pour sa part principalement par la limitation à deux ou cinq ans de la durée d'admission en ALD, avec renouvellement en cas de besoin. 

Source : Les Echos

 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire