La parapharmacie Leclerc ouvre ses portes en ligne

Initialement prévu pour le 6 avril dernier, l’enseigne Leclerc a finalement ouvert aujourd’hui son site de vente en ligne de produits de parapharmacie : www.parapharmacie.leclerc

Le groupe propose 2000 références au sein de 9 univers (visage, corps, cheveux, solaires, bio/nature, maman et bébé, santé, hygiène, minceur) avec la possibilité de se faire livrer ou de retirer ses achats en magasin.

Dans une entrée de blog, Michel-Edouard Leclerc annonce le lancement de son site, et donne quelques chiffres (non sourcés) concernant la parapharmacie : un marché de 4,3 milliards d’euros, réalisé à 80% en officine, et dont la part de marché sur internet n’est que de 2%. Pas étonnant qu’il considère ce marché comme stratégique ! Il annonce également vouloir réaliser d’ici 3 ans entre 30 et 40 millions de chiffre d’affaires via la parapharmacie.

Prochaine étape, le médicament ?

Commentaire
JPM
14/05/2016
Ca y est !................ SOMATOLINE COSMETIC et consort ont enfin trouvé la place qui leur revient : entre la poire et le fromage, les détartrants WC et les balais qui vont avec. Désolé pour ceux et celles qui avaient transformé leurs officines en têtes de gondole. Va falloir revenir aux fondamentaux !...............
Olivier G
12/05/2016
@Arnaud C "les discounters restent des pharmaciens..." les assassins restent des humains, ils n'en sont pas moins condamnables et condamnés !! La condamnation des discounters est de se retrouver face à pire qu'eux, on ne va pas les plaindre !! Pour ce qui est des backlinks, vous croyez peut-être que les internautes ont besoin de ça pour aller sur les sites ? Que de naïveté dans cette remarque... C'est simplement de l'information complète et moi je dis merci (sincèrement !!!!) à Celtipharm.
Olivier G
12/05/2016
Vas-y MEL, fait toi plaisir et explose les GDD et autres pharmaciens discounters, web ou non, qui sont les premiers fossoyeurs à avoir attaquer notre profession !!! Victor Hugo a écrit : "toujours l'assassin se coupe à son couteau; toujours la trahison trahit le traître". Que de sagesse dans ces paroles...
Arnaud C.
11/05/2016
Les discounters restent des pharmaciens, et au lieu de leur cracher dessus, mieux voudrai leur faire comprendre qu'ils ont tout à perdre à continuer dans cette voie... Ne faudrait-il pas repasser au prix fixe sur les médicaments non remboursés afin que tout le réseau (de pharmacien) regagne de la marge? Et un grand merci à Celtipharm pour ces backlinks gratuits (comprenne qui voudra!)
jlf
11/05/2016
Les comparateurs de prix sur la parapharmacie en pharmacie comme unooc et compapharma vont envoyer, je l'espère, les patients sur les GMS...et pas sur les confrères qui soldent ces produits...Moins de concurrence interne fera du bien.... Par contre si ces confrères continuent à solder du médicament, il est probable que Leclerc poussera pour obtenir sa part du gâteau sur cette partie de notre monopole, en prouvant qu'il est déjà le meilleur sur la para et donc pourquoi pas sur le médicament conseil..
Pierre T
11/05/2016
Personnellement, que mes patients aillent chez Leclerc ou chez le "confrère discounter qui a tout compris avant les autres" du coin, çà m'est tout à fait égal. Pour être tout à fait honnête, j'ai même une petite préférence pour Leclerc ,moins cher apparemment, et qui n'en profitera pas pour détourner les prescriptions ... Moins je verrai de tampons de discounters sur les ordonnances de mes patients, mieux je me porterai . A chacun son éthique et ses petits plaisirs !
cf
11/05/2016
C'est un coup d'arrêt certain pour le développement des sites internets de pharmacie, qui réalisaient leur chiffre d'affaire surtout sur la parapharmacie et peu sur le médicament.... Il est certain que leurs clients vont se reporter sur Carrefour drive ou Leclerc. C'est donc une très bonne nouvelle pour le réseau ....
cf
11/05/2016
Cela va remettre les pendules à l'heure... Et franchement je ne suis pas mécontent de voir s'affoler mes confrères discounters... Chacun son tour... Mes patients n'iront plus chercher leurs ordonnances en même temps que de la para chez ces "confrères" et je ne peux que m'en réjouir. Il faut développer des marques spécifiques pour la pharmacie avec prix conseillés et abandonner toute la para vendue ailleurs... Finit par vendre ces produits sans marge à cause de concurrence interne et avec les GMS devient complètement absurde. J'espère que nos discounters pharmaciens vont retenir la leçon, mais j'en doute, car l'avidité et la prétention chez ces visionnaires !! semblent être des motivations très répandues... Adieu, veaux, vaches , cochons....
MAIGNAN JACQUES
11/05/2016
C'est ça : le conseil pour le premier achat....et tous les renouvellements chez lui apres !!!! respectez nous vous meme,en ne nous prenant pas pour des c....
MAIGNAN JACQUES
11/05/2016
Comme il a des locataires pharmaciens dans ses galeries marchandes, qui lui versent des loyers très élevés, il est obligé de les ménager. Mais ces grosses usines a para-pipo et "compléments alimentaires qui ne complètent pas grand chose" ne tiennent debout que grâce a ça. Ca va être amusant sous peu. Déjà, les statistiques des Cabinets comptables indiquent que les très petites et les très grosses sont celles qui perdu le plus de rentabilité en 2015...
Dr Gnon
11/05/2016
Le médicament c'est pas possible , arrêtez avec ça . Il veut juste se servir des pharmaciens pour faire sa pub de gentil discounter , ne l'alimentez pas . C'est plus rentable de faire croire qu'on est pas cher que de baisser sa marge . Pour les conseils , laissez ses clients lui demander directement , le service ne devrait pas être le même , on ne peut pas toujours tout avoir , faut payer un peu ce qu'on veut ! Faites-vous respecter un peu si vous voulez survivre !
Ajouter un commentaire