Académie de Pharmacie : non à la dépénalisation du cannabis

Ces derniers temps, se posait la question de dépénaliser le cannabis ou non. En ce début d’année par exemple, le Professeur Dautzenberg s’était exprimé en faveur de cette proposition, arguant que cela permettait d’avoir un produit contrôlé.

Mais pour l’Académie Nationale de Pharmacie, c’est non : « Une  légalisation serait  un  très  mauvais  message  adressé  à  la  jeunesse  de  notre  pays  et  ses conséquences seraient catastrophiques » et a ainsi affiché sa position dans un communiqué au sein duquel elle développe son argumentation. Pour l’institution, la légalisation serait la « pire des solutions »  et recommande plutôt d’intensifier les actions de prévention et d’information à destination des plus jeunes. Les comparaisons internationales sont sans appel, aux Etats-Unis notamment, les hospitalisations pour intoxication aiguë et chronique sont en hausse drastique, de même que les cas d'ingestion accidentelle par les enfants.
L'Académie affirme ainsi que le cannabis n'est pas une drogue douce, et que sa consommation représente un réel problème de santé publique.

Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire