OCDE : panorama de la santé 2015

L’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) présente dans ce panorama les principaux indicateurs de la santé et des systèmes de santé des 34 pays membres de l’OCDE.
Quelles en sont les principales conclusions ?
C’est une tendance générale, les nouveaux médicaments poussent à la hausse les dépenses pharmaceutiques. A titre indicatif, en 2013, les dépenses pharmaceutiques représentaient un cinquième des dépenses de santé (800 Md$). Ce sont les dépenses hospitalières en médicaments qui poussent les dépenses pharmaceutiques à la hausse.
L’espérance de vie continue d’augmenter, au rythme de 3 à 4 mois par an en moyenne. Mais des écarts persistent, les personnes les plus instruites ont, en moyenne, une espérance de vie supérieure de 6 ans à celle des individus les moins instruits.
Le principal frein à l’accès aux soins est le reste à charge. En moyenne, 20 % des dépenses de santé sont prises en charge directement par les patients. Les ménages à faible revenu sont quatre à six fois plus susceptibles de renoncer à des soins médicaux et dentaires pour des raisons financières.
 
Dépenses en produits pharmaceutiques au détail par type de financement, 2013 (ou année la plus proche) :
IMA-EDV-151105-OCDE-site_VH.jpg
 
Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, http://dx.doi.org/10.1787/health-data-fr
Commentaire
CN
05/11/2015
Je note que notre système de santé se rapproche de plus en plus du système américain, canadien, Australien avec une part de mutuelle de plus en plus grande, ce n'est pas bon signe.
Ajouter un commentaire