Un PLFSS sans grandes surprises…

Le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2016 prévoit des économies à hauteur de 3,4 milliards d’euros. Cette année encore, une part importante de ces économies se concentre sur le médicament. Ce sont ainsi 1,7 milliards d’euros d’économies qui seront générés : baisse de prix, développement des génériques, promotion des biosimilaires, etc. Le LEEM dénonce une vision résolument court-termiste, ne faisant que reculer les réformes structurelles dont notre système de santé aurait besoin.

« En décidant de faire porter à cette industrie près de la moitié des efforts d’économies, alors que le médicament ne représente que 15 % des dépenses, les autorités diffèrent, année après année, le chantier de réforme globale  dont notre système de santé a un besoin vital et urgent », estime Patrick Errard, Président du LEEM.

L’Objectif National de Dépenses de l’Assurance Maladie est quant à lui fixé à 1,75%, contre 2% l’année dernière. Avec ces mesures, le déficit global de la sécurité sociale passerait sous la barre des 10 milliards d’euros. Le retour à un solde excédentaire pour le régime général est alors prévu pour 2019.


Prévisions de solde des branches du régime général et du FSV :
Prévisions de solde des branches.png

Présentation du PLFSS 2016 sur le site du ministère de la santé (pdf, 40 pages)

Commentaire
couderc laurent
28/09/2015
Pourquoi s'entêter sur le médicament alors que les fraudes aux diverses prestations sociales, le travail non déclaré, les arrêts maladies injustifiés représentent d'après les autorités compétentes elles-mêmes à peu près 35 milliards. Ou est la logique? Une preuve de plus de l'incompétocratie organisée et confiante. Combien de temps encore pourrons nous supporter cela!
MAIGNAN JACQUES
28/09/2015
toujours des economies sur la colonne depenses ,jamais de nouvelles recettes dans l'autre colonne,en echange d'un meilleur remboursement. Faut proteger le bizness des copains !!!
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires