| ▼PUBLICITÉ
Celtiblog-Facebook-Twitter
Expanscience
▲ PUBLICITÉ
samedi 25 octobre 2014

Interview Interview

Mise en avant d’une personnalité du milieu pharmaceutique afin de connaître ses opinions sur des sujets précis.

Interview
Michel Gicquel, un pharmacien à l’ère du numérique !
Michel Gicquel, Pharmacien titulaire à l’Hermitage (35) a choisi, dans ses locaux, de mettre en place un concept innovant et interactif créé par DOLMEN Technologies où les patients sont invités à interagir avec leur pharmacien. Michel Gicquel nous explique le fonctionnement de cet outil : la borne numérique.

CELTIPHARM : Comment vous est-il venu l’idée de vous rapprocher de DOLMEN Technologies ?

Michel GICQUEL : Un jour, en me promenant dans une galerie marchande, j’ai découvert une borne numérique qui vantait les mérites d’une voiture neuve. Je me suis approché de celle-ci et j’ai compris tout de suite l’utilité  au sein de la surface de vente dans mon espace de parapharmacie. Aux premiers abords, cette borne avec son large écran tactile semblait être facile à utiliser. J’ai donc choisi d’en apprendre un peu plus sur son sujet. J’ai contacté DOLMEN Technologies qui est le créateur de cette objet.

Dolmen Technologies est une jeune entreprise rennaise créée en 2011. Cette entreprise imagine et conçoit des solutions innovantes de marketing local, sur les tablettes tactiles. Cette société propose une solution simple et accessible pour mettre en scène les animations commerciales (anniversaire, magasin, promotion), générer du trafic et interagir avec les patients sur des sujets propre à chaque secteur d’activités, afin de connaître leurs attentes et leurs habitudes, en leur donnant la possibilité de s’exprimer par l’interface de cette borne. Cela est sans compter que cette application développe l’apport de valeur ajoutée au niveau des relations avec les clients.

Rapidement séduit, j’ai voulu voir si nous pouvions mettre en place, ensemble, un partenariat pour lancer cet appareil au sein de mon officine. Après plusieurs semaines de réflexions et d’études, la borne numérique de DOLMEN Technologies a été adaptée pour correspondre à mes attentes. Elle a fait son entrée dans ma pharmacie, début juin. Depuis, elle rencontre le succès escompté !

CELTIPHARM : Concrètement, comment fonctionne la borne numérique que vous avez mise en place au sein de votre officine ?

M. GICQUEL : Ainsi, installée dans l’espace de vente de la parapharmacie, la borne numérique de DOLMEN Technologies contient quatre modules portant sur des thèmes de la parapharmacie, à savoir « les premiers soins pour bébé, les gels douches d’été, la trousse de secours et la phytothérapie-aromathérapie ». Chacun d’entre eux génère une remise immédiate lorsque le client s’inscrit sur cette borne et qu’il est intéressé par un produit proposé par l’un de ces modules. L’inscription requiert les coordonnées du patient mais pas seulement ! En effet, j’ai choisi de leur poser aussi des questions du style : « Faites-vous du sport ? », « Avez-vous un animal ? », etc. L’objectif est de mieux cerner les besoins et les attentes de mes patients, et cela en quelques minutes ! Une fois l’inscription validée, ils reçoivent, dans la seconde, un sms contenant une remise sur le produit de parapharmacie (valable 10 jours) qui les intéressait. Depuis le 1er juin 2014, nous avons eu en moyenne 10 à 12 clients qui se sont inscrits par jour. D’après les premières constatations, il s’agit de jeunes mamans actives accoutumées aux smartphones et autres tablettes, et pour qui utiliser ces supports numériques ne posent pas de problèmes. Il faut dire que les nouvelles générations sont attirées par le côté ludique du service !

Cette borne numérique possède d’autres avantages. En back-office, elle nous permet d’exploiter les données qui ont été rentrées individuellement et d’apprendre à mieux connaître nos patients. Mon équipe officinale et moi-même avons fait le choix de modifier les items des modules tous les mois, afin d’informer notre patientèle sur l’actualité du secteur de la parapharmacie. Les patients reçoivent l’information par courriel ou sms. À cet égard, en ce qui concerne la communication, la borne numérique facilite l’accès à l’information (campagne d’informations sur des journées mondiales, des évènements de prévention, etc.). Il y a une véritable volonté de permettre au pharmacien de s’approprier l’outil et de le façonner à sa manière afin que cela corresponde à ce qu’il a envie de faire passer à ses patients. Les possibilités sont multiples !

CELTIPHARM : Avez-vous rencontré quelques difficultés dans l’installation de ce nouveau service auprès des autorités ?

M. GICQUEL : Avant d’installer cet appareil, j’ai fait le choix de me renseigner auprès de l’Ordre des pharmaciens. Le président du Conseil Régional de Bretagne de l’Ordre a trouvé que ce service était une bonne idée, mais qu’il fallait en user avec tact et mesure ! Il est évident que l’idée n’est pas d’aller « arroser les communes environnantes » de mails pour concurrencer les confrères. Cette logique est manifeste. D’ailleurs, j’ai tenu aussi à le rassurer en précisant à l’Ordre des pharmaciens qu’il était hors de question de communiquer sur les médicaments ou les données de santé, avec cet outil. De toute façon, nous ne sommes pas reliés au système d’exploitation de la pharmacie. Il n’est donc pas possible d’aller rechercher dans le fichier, la fiche « médicament » des patients et encore moins possible qu’il y ait un risque d’intrusion dans les données de santé. D’ailleurs, une déclaration a été faite à la CNIL, dans ce sens. Ainsi, l’intérêt pour la pharmacie est bien uniquement de fidéliser les personnes pour qu’elles sachent que leur pharmacien s’adapte pour répondre à leurs attentes !

CELTIPHARM : Avez-vous un message à faire passer à vos confrères sur cette borne numérique?

M. GICQUEL : Peu à peu, les nouvelles technologies prennent une importance de plus en plus grande dans la vie des citoyens et des patients. Le pharmacien doit savoir saisir cette chance et réagir en conséquence. Je suis pour le moment le seul à avoir fait le choix de lancer ce nouveau concept dans ma pharmacie, mais je pense que c’est à chaque pharmacien de se remettre en question sur comment il peut innover pour satisfaire ses patients et tenter de faire face aux nouveaux problèmes que la profession connaît actuellement. Ce service n’est sans doute pas le seul. Toujours est-il que ce genre d’outil basé sur les nouvelles technologies plaît énormément aux consommateurs. Il peut-être un moyen de délivrer des messages que le pharmacien souhaite transmettre sur sa pharmacie et ses services, mais aussi un moyen de fidéliser ses clients à la pharmacie. Les panneaux vitrine et les affiches format A4, seuls deviennent obsolètes, mais ils viennent malgré tout en support de ce genre de nouvel outil, dans une logique de marketing global. Il faut apprendre à vivre avec son temps, non ?

Découvrez Dolmen Technologies >>>

Découvrez aussi le blog de Michel Gicquel sur la Propolis.
Nous reviendront sur ce sujet à la rentrée. >>>

PORTRAIT CHINOIS

- Si vous étiez un médicament : La Propolis, bien que ce ne soit pas un médicament, elle a de multiples propriétés ;

- Si vous étiez un laboratoire : L’ARC, l’Association de Recherche contre le Cancer, pour lutter contre cette maladie et trouver des traitements ;

- Si vous étiez une plante médicinale : La lavande, pour ses propriétés multiples et la beauté de ses champs de lavande en fleurs ;

- Si vous étiez un produit de cosmétologie : Une eau thermale pour ses propriétés de bien-être et de détente ;

- Si vous étiez un pharmacien célèbre : Louis Jouvet. Pharmacien et acteur de théâtre.
vendredi 11 juillet 2014
twitter
Commentaires
Dernière mise à jour 11/07/2014 10:32:29
Michel Gicquel, un pharmacien à l’ère du numérique !
Michel Gicquel, Pharmacien titulaire à l’Hermitage (35) a choisi, dans ses locaux, de mettre en place un concept innovant et interactif créé par DOLMEN Technologies où les patients sont invités à interagir avec leur pharmacien. Michel Gicquel nous explique le fonctionnement de cet outil : la borne numérique.

CELTIPHARM : Comment vous est-il venu l’idée de vous rapprocher de DOLMEN Technologies ?

Michel GICQUEL : Un jour, en me promenant dans une galerie marchande, j’ai découvert une borne numérique qui vantait les mérites d’une voiture neuve. Je me suis approché de celle-ci et j’ai compris tout de suite l’utilité  au sein de la surface de vente dans mon espace de parapharmacie. Aux premiers abords, cette borne avec son large écran tactile semblait être facile à utiliser. J’ai donc choisi d’en apprendre un peu plus sur son sujet. J’ai contacté DOLMEN Technologies qui est le créateur de cette objet.

Dolmen Technologies est une jeune entreprise rennaise créée en 2011. Cette entreprise imagine et conçoit des solutions innovantes de marketing local, sur les tablettes tactiles. Cette société propose une solution simple et accessible pour mettre en scène les animations commerciales (anniversaire, magasin, promotion), générer du trafic et interagir avec les patients sur des sujets propre à chaque secteur d’activités, afin de connaître leurs attentes et leurs habitudes, en leur donnant la possibilité de s’exprimer par l’interface de cette borne. Cela est sans compter que cette application développe l’apport de valeur ajoutée au niveau des relations avec les clients.

Rapidement séduit, j’ai voulu voir si nous pouvions mettre en place, ensemble, un partenariat pour lancer cet appareil au sein de mon officine. Après plusieurs semaines de réflexions et d’études, la borne numérique de DOLMEN Technologies a été adaptée pour correspondre à mes attentes. Elle a fait son entrée dans ma pharmacie, début juin. Depuis, elle rencontre le succès escompté !

CELTIPHARM : Concrètement, comment fonctionne la borne numérique que vous avez mise en place au sein de votre officine ?

M. GICQUEL : Ainsi, installée dans l’espace de vente de la parapharmacie, la borne numérique de DOLMEN Technologies contient quatre modules portant sur des thèmes de la parapharmacie, à savoir « les premiers soins pour bébé, les gels douches d’été, la trousse de secours et la phytothérapie-aromathérapie ». Chacun d’entre eux génère une remise immédiate lorsque le client s’inscrit sur cette borne et qu’il est intéressé par un produit proposé par l’un de ces modules. L’inscription requiert les coordonnées du patient mais pas seulement ! En effet, j’ai choisi de leur poser aussi des questions du style : « Faites-vous du sport ? », « Avez-vous un animal ? », etc. L’objectif est de mieux cerner les besoins et les attentes de mes patients, et cela en quelques minutes ! Une fois l’inscription validée, ils reçoivent, dans la seconde, un sms contenant une remise sur le produit de parapharmacie (valable 10 jours) qui les intéressait. Depuis le 1er juin 2014, nous avons eu en moyenne 10 à 12 clients qui se sont inscrits par jour. D’après les premières constatations, il s’agit de jeunes mamans actives accoutumées aux smartphones et autres tablettes, et pour qui utiliser ces supports numériques ne posent pas de problèmes. Il faut dire que les nouvelles générations sont attirées par le côté ludique du service !

Cette borne numérique possède d’autres avantages. En back-office, elle nous permet d’exploiter les données qui ont été rentrées individuellement et d’apprendre à mieux connaître nos patients. Mon équipe officinale et moi-même avons fait le choix de modifier les items des modules tous les mois, afin d’informer notre patientèle sur l’actualité du secteur de la parapharmacie. Les patients reçoivent l’information par courriel ou sms. À cet égard, en ce qui concerne la communication, la borne numérique facilite l’accès à l’information (campagne d’informations sur des journées mondiales, des évènements de prévention, etc.). Il y a une véritable volonté de permettre au pharmacien de s’approprier l’outil et de le façonner à sa manière afin que cela corresponde à ce qu’il a envie de faire passer à ses patients. Les possibilités sont multiples !

CELTIPHARM : Avez-vous rencontré quelques difficultés dans l’installation de ce nouveau service auprès des autorités ?

M. GICQUEL : Avant d’installer cet appareil, j’ai fait le choix de me renseigner auprès de l’Ordre des pharmaciens. Le président du Conseil Régional de Bretagne de l’Ordre a trouvé que ce service était une bonne idée, mais qu’il fallait en user avec tact et mesure ! Il est évident que l’idée n’est pas d’aller « arroser les communes environnantes » de mails pour concurrencer les confrères. Cette logique est manifeste. D’ailleurs, j’ai tenu aussi à le rassurer en précisant à l’Ordre des pharmaciens qu’il était hors de question de communiquer sur les médicaments ou les données de santé, avec cet outil. De toute façon, nous ne sommes pas reliés au système d’exploitation de la pharmacie. Il n’est donc pas possible d’aller rechercher dans le fichier, la fiche « médicament » des patients et encore moins possible qu’il y ait un risque d’intrusion dans les données de santé. D’ailleurs, une déclaration a été faite à la CNIL, dans ce sens. Ainsi, l’intérêt pour la pharmacie est bien uniquement de fidéliser les personnes pour qu’elles sachent que leur pharmacien s’adapte pour répondre à leurs attentes !

CELTIPHARM : Avez-vous un message à faire passer à vos confrères sur cette borne numérique?

M. GICQUEL : Peu à peu, les nouvelles technologies prennent une importance de plus en plus grande dans la vie des citoyens et des patients. Le pharmacien doit savoir saisir cette chance et réagir en conséquence. Je suis pour le moment le seul à avoir fait le choix de lancer ce nouveau concept dans ma pharmacie, mais je pense que c’est à chaque pharmacien de se remettre en question sur comment il peut innover pour satisfaire ses patients et tenter de faire face aux nouveaux problèmes que la profession connaît actuellement. Ce service n’est sans doute pas le seul. Toujours est-il que ce genre d’outil basé sur les nouvelles technologies plaît énormément aux consommateurs. Il peut-être un moyen de délivrer des messages que le pharmacien souhaite transmettre sur sa pharmacie et ses services, mais aussi un moyen de fidéliser ses clients à la pharmacie. Les panneaux vitrine et les affiches format A4, seuls deviennent obsolètes, mais ils viennent malgré tout en support de ce genre de nouvel outil, dans une logique de marketing global. Il faut apprendre à vivre avec son temps, non ?

Découvrez Dolmen Technologies >>>

Découvrez aussi le blog de Michel Gicquel sur la Propolis.
Nous reviendront sur ce sujet à la rentrée. >>>

PORTRAIT CHINOIS

- Si vous étiez un médicament : La Propolis, bien que ce ne soit pas un médicament, elle a de multiples propriétés ;

- Si vous étiez un laboratoire : L’ARC, l’Association de Recherche contre le Cancer, pour lutter contre cette maladie et trouver des traitements ;

- Si vous étiez une plante médicinale : La lavande, pour ses propriétés multiples et la beauté de ses champs de lavande en fleurs ;

- Si vous étiez un produit de cosmétologie : Une eau thermale pour ses propriétés de bien-être et de détente ;

- Si vous étiez un pharmacien célèbre : Louis Jouvet. Pharmacien et acteur de théâtre.
Commentaires
C. P
11/07/2014 13:47:26

Bonjour, 

N'est-ce pas de la sollicitation de clientèle si vous envoyez des mail ou des sms à vos clients au sujet d'animation et de promos qui se passent chez vous ?


I. J
11/07/2014 14:59:01

Et bien bravo Michel ! Tu es plein d'imagination et ça fait plaisir. Bises. Isabelle Jaouen

 
 
Imprimer
Dernière mise à jour 11/07/2014 10:32:29
Michel Gicquel, un pharmacien à l’ère du numérique !
Michel Gicquel, Pharmacien titulaire à l’Hermitage (35) a choisi, dans ses locaux, de mettre en place un concept innovant et interactif créé par DOLMEN Technologies où les patients sont invités à interagir avec leur pharmacien. Michel Gicquel nous explique le fonctionnement de cet outil : la borne numérique.

CELTIPHARM : Comment vous est-il venu l’idée de vous rapprocher de DOLMEN Technologies ?

Michel GICQUEL : Un jour, en me promenant dans une galerie marchande, j’ai découvert une borne numérique qui vantait les mérites d’une voiture neuve. Je me suis approché de celle-ci et j’ai compris tout de suite l’utilité  au sein de la surface de vente dans mon espace de parapharmacie. Aux premiers abords, cette borne avec son large écran tactile semblait être facile à utiliser. J’ai donc choisi d’en apprendre un peu plus sur son sujet. J’ai contacté DOLMEN Technologies qui est le créateur de cette objet.

Dolmen Technologies est une jeune entreprise rennaise créée en 2011. Cette entreprise imagine et conçoit des solutions innovantes de marketing local, sur les tablettes tactiles. Cette société propose une solution simple et accessible pour mettre en scène les animations commerciales (anniversaire, magasin, promotion), générer du trafic et interagir avec les patients sur des sujets propre à chaque secteur d’activités, afin de connaître leurs attentes et leurs habitudes, en leur donnant la possibilité de s’exprimer par l’interface de cette borne. Cela est sans compter que cette application développe l’apport de valeur ajoutée au niveau des relations avec les clients.

Rapidement séduit, j’ai voulu voir si nous pouvions mettre en place, ensemble, un partenariat pour lancer cet appareil au sein de mon officine. Après plusieurs semaines de réflexions et d’études, la borne numérique de DOLMEN Technologies a été adaptée pour correspondre à mes attentes. Elle a fait son entrée dans ma pharmacie, début juin. Depuis, elle rencontre le succès escompté !

CELTIPHARM : Concrètement, comment fonctionne la borne numérique que vous avez mise en place au sein de votre officine ?

M. GICQUEL : Ainsi, installée dans l’espace de vente de la parapharmacie, la borne numérique de DOLMEN Technologies contient quatre modules portant sur des thèmes de la parapharmacie, à savoir « les premiers soins pour bébé, les gels douches d’été, la trousse de secours et la phytothérapie-aromathérapie ». Chacun d’entre eux génère une remise immédiate lorsque le client s’inscrit sur cette borne et qu’il est intéressé par un produit proposé par l’un de ces modules. L’inscription requiert les coordonnées du patient mais pas seulement ! En effet, j’ai choisi de leur poser aussi des questions du style : « Faites-vous du sport ? », « Avez-vous un animal ? », etc. L’objectif est de mieux cerner les besoins et les attentes de mes patients, et cela en quelques minutes ! Une fois l’inscription validée, ils reçoivent, dans la seconde, un sms contenant une remise sur le produit de parapharmacie (valable 10 jours) qui les intéressait. Depuis le 1er juin 2014, nous avons eu en moyenne 10 à 12 clients qui se sont inscrits par jour. D’après les premières constatations, il s’agit de jeunes mamans actives accoutumées aux smartphones et autres tablettes, et pour qui utiliser ces supports numériques ne posent pas de problèmes. Il faut dire que les nouvelles générations sont attirées par le côté ludique du service !

Cette borne numérique possède d’autres avantages. En back-office, elle nous permet d’exploiter les données qui ont été rentrées individuellement et d’apprendre à mieux connaître nos patients. Mon équipe officinale et moi-même avons fait le choix de modifier les items des modules tous les mois, afin d’informer notre patientèle sur l’actualité du secteur de la parapharmacie. Les patients reçoivent l’information par courriel ou sms. À cet égard, en ce qui concerne la communication, la borne numérique facilite l’accès à l’information (campagne d’informations sur des journées mondiales, des évènements de prévention, etc.). Il y a une véritable volonté de permettre au pharmacien de s’approprier l’outil et de le façonner à sa manière afin que cela corresponde à ce qu’il a envie de faire passer à ses patients. Les possibilités sont multiples !

CELTIPHARM : Avez-vous rencontré quelques difficultés dans l’installation de ce nouveau service auprès des autorités ?

M. GICQUEL : Avant d’installer cet appareil, j’ai fait le choix de me renseigner auprès de l’Ordre des pharmaciens. Le président du Conseil Régional de Bretagne de l’Ordre a trouvé que ce service était une bonne idée, mais qu’il fallait en user avec tact et mesure ! Il est évident que l’idée n’est pas d’aller « arroser les communes environnantes » de mails pour concurrencer les confrères. Cette logique est manifeste. D’ailleurs, j’ai tenu aussi à le rassurer en précisant à l’Ordre des pharmaciens qu’il était hors de question de communiquer sur les médicaments ou les données de santé, avec cet outil. De toute façon, nous ne sommes pas reliés au système d’exploitation de la pharmacie. Il n’est donc pas possible d’aller rechercher dans le fichier, la fiche « médicament » des patients et encore moins possible qu’il y ait un risque d’intrusion dans les données de santé. D’ailleurs, une déclaration a été faite à la CNIL, dans ce sens. Ainsi, l’intérêt pour la pharmacie est bien uniquement de fidéliser les personnes pour qu’elles sachent que leur pharmacien s’adapte pour répondre à leurs attentes !

CELTIPHARM : Avez-vous un message à faire passer à vos confrères sur cette borne numérique?

M. GICQUEL : Peu à peu, les nouvelles technologies prennent une importance de plus en plus grande dans la vie des citoyens et des patients. Le pharmacien doit savoir saisir cette chance et réagir en conséquence. Je suis pour le moment le seul à avoir fait le choix de lancer ce nouveau concept dans ma pharmacie, mais je pense que c’est à chaque pharmacien de se remettre en question sur comment il peut innover pour satisfaire ses patients et tenter de faire face aux nouveaux problèmes que la profession connaît actuellement. Ce service n’est sans doute pas le seul. Toujours est-il que ce genre d’outil basé sur les nouvelles technologies plaît énormément aux consommateurs. Il peut-être un moyen de délivrer des messages que le pharmacien souhaite transmettre sur sa pharmacie et ses services, mais aussi un moyen de fidéliser ses clients à la pharmacie. Les panneaux vitrine et les affiches format A4, seuls deviennent obsolètes, mais ils viennent malgré tout en support de ce genre de nouvel outil, dans une logique de marketing global. Il faut apprendre à vivre avec son temps, non ?

Découvrez Dolmen Technologies >>>

Découvrez aussi le blog de Michel Gicquel sur la Propolis.
Nous reviendront sur ce sujet à la rentrée. >>>

PORTRAIT CHINOIS

- Si vous étiez un médicament : La Propolis, bien que ce ne soit pas un médicament, elle a de multiples propriétés ;

- Si vous étiez un laboratoire : L’ARC, l’Association de Recherche contre le Cancer, pour lutter contre cette maladie et trouver des traitements ;

- Si vous étiez une plante médicinale : La lavande, pour ses propriétés multiples et la beauté de ses champs de lavande en fleurs ;

- Si vous étiez un produit de cosmétologie : Une eau thermale pour ses propriétés de bien-être et de détente ;

- Si vous étiez un pharmacien célèbre : Louis Jouvet. Pharmacien et acteur de théâtre.
Commentaires
C. P
11/07/2014 13:47:26

Bonjour, 

N'est-ce pas de la sollicitation de clientèle si vous envoyez des mail ou des sms à vos clients au sujet d'animation et de promos qui se passent chez vous ?


I. J
11/07/2014 14:59:01

Et bien bravo Michel ! Tu es plein d'imagination et ça fait plaisir. Bises. Isabelle Jaouen

 
OpenHealth
▲ PUBLICITÉ