Vaccination : "S'ils veulent qu'on se bouge, qu'ils mettent un appât suffisant! "

"A la question "souhaitez-vous vacciner vos patients?", je pense que les réponses se répartiront assez équitablement. Oui, on a besoin de nouvelles missions, de nouvelles sources de revenu, oui il faut accentuer la couverture vaccinale qui est mauvaise en France. Non, on en veut pas se mettre médecins et infirmiers à dos, on n'a pas le temps de se former, et si c'est pour toucher les indemnités de vaccination de la campagne 2016 en mars 2018, non vraiment, non merci! Difficile donc de trouver un consensus au sein de la profession. Mais ce qui attire le plus mon attention, c'est la volonté de nos patients à se faire vacciner par nous. Ah quelle reconnaissance! Quelle belle preuve de confiance en notre professionnalisme! Ils ont enfin compris que nous étions des professionnels de santé et non des épiciers! Ils viendront se faire vacciner pour une obole de 3.15€ (tarif infirmier) en disant qu'on est bien gentil, nous demanderont un dépannage de telmisartan parce qu'ils n'ont pas eu leur rendez-vous avec le médecin à temps puis après 20 minutes chaleureuses et amicales passées chez nous, ils iront chez le discounteur voisin faire le plein de para... Donc j'attends de voir... J'attends de voir à quel tarif se situe la volonté des pouvoirs publics à réellement nous perfuser un peu d'aide pour survivre après ce qu'ils nous ponctionnent sur le médicament... S'ils veulent qu'on se bouge, qu'ils mettent un appât suffisant! Fini de raser gratis!"

​Delphine CHADOUTAUD
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire