Implant dangereux, T’es sûre ?

7000 plaintes contre Bayer et son dispositif pour stérilisation définitive "Essure". L'affaire est gérée par la célèbre Erin Brockovich aux Etats-Unis. Comment ne pas être interpelée étant moi-même porteuse de ces petits ressorts depuis bientôt 3 ans? Donc je vais fouiller sur Google. Un site a été tout spécialement créé par une plaignante: "R.E.S.I.S.T". J'y découvre avec effroi tout ce qu'il va m'arriver: perforation des trompes, migration des ressorts, douleurs abdominales épouvantables, hémorragies... mais bien plus encore: fatigue, maux de tête, douleurs musculaires... Han!!! Bien-sûr! Et si ma tendinite de l'épaule c'était ça plutôt que le fait de tirer des tiroirs trop hauts toute la journée? Et si mes maux de tête le dimanche matin étaient aussi dus à ça et non à la fête du samedi soir suivie d'une trop petite nuit? 
Le dispositif Essure est posé chez des femmes de 40 ans au moins, rarement avant (d'ailleurs l'assurance maladie ne le rembourse qu'après 40 ans). Est ce qu'après 40 ans une femme qui gère enfants, maison et travail n'est pas fatiguée? Avec des douleurs musculaires dues au quotidien répétitif?
Je n'ai aucune sympathie pour l'industrie pharmaceutique. Cela fait bien longtemps que je ne crois plus en son éthique. Voilà donc un dilemme...
Je cherche à rester neutre et objective. Visiblement, la réussite du dispositif est très "poseur-dépendante". Donc j'admets volontiers les effets indésirables directement liés à la pose. Mais est-il raisonnable d'incriminer le nickel et l'intolérance du corps à ce métal pour ouvrir un grand sac et y mettre tous les désagréments du quotidien? 
Est ce que ce nickel qui sert à fabriquer la monnaie ne deviendrait pas malgré lui une monnaie d'échange confortable?
Je me pose la question...

Delphine CHADOUTAUD

 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire

Articles similaires