Comment se débarrasser des poux ?

Depuis quelques semaines déjà, l’invasion a commencé ! Les Pediculus humanus capitis ont envahi nos têtes blondes – ou brunes. Ces locataires indésirables sont bien évidemment les poux. Chaque année, à la même époque, on parle énormément d’eux. Les laboratoires pharmaceutiques spécialisés dans ces produits s’en frottent les mains. Et pourtant, contrairement aux idées reçues, les poux n’ont pas attendu la rentrée des classes pour attaquer. Ils travaillaient sous couverture jusque là !
 
1 -  DÉFINITION :
Ces petites bêtes sont aussi vieilles que le monde ou presque ! Chaque espèce de mammifère ou d’oiseau possède son pou spécifique. Des études scientifiques démontrent qu’il était déjà présent sur notre planète, il y a 130 millions d’années. D’autres recherches sur l’ADN des poux démontrent que ces insectes se seraient répandus chez l’homme à partir des singes.
En effet, les poux de tête sont des insectes. Ils mesurent entre 2 et 4 millimètres. Ils vivent dans la chevelure humaine, à la racine des cheveux afin d’être proche du crâne pour rester près de la chaleur corporelle. Les poux ont 6 pattes munies de pinces qui leurs permettent de s’accrocher efficacement au cheveu et de se déplacer afin de vaquer à leur occupation. Leur principale occupation est d’ailleurs de manger et de faire des œufs. Les poux sont hématophages. Cela signifie qu’ils se nourrissent exclusivement de sang. Plusieurs fois par jour, ils attaquent le cuir chevelu pour se procurer du sang. Hors de cet environnement pendant 2 jours, ils succombent. Toutefois, les poux de tête ont une espérance de vie entre 1 mois ½  à 2 mois et pendant ce temps, ils ne lésinent pas pour assurer leur descendance !
Le pou mâle possède 2 paires de testicules qui lui permettent de pouvoir féconder 18 femelles à la suite sans repos.  Les poux femelles s'accouplent plusieurs fois au cours de leur vie d'adulte, qui peut varier d'une dizaine à une quarantaine de jours. Elles déposent à moins d'1 cm du cuir chevelu leurs œufs appelés lentes. La femelle pond 4 à 10 œufs par jour, pendant 1 mois ½ environ, qui ne peuvent se développer qu'entre 29°C et 36°C. Des champions !
Les œufs pondus (lentes) se situent généralement à moins d’un centimètre du cuir chevelu ou derrière la nuque et les oreilles. Ils sont de couleur grisâtre. Ils ont besoin de chaleur ! Bref, les lentes sont fixées par un manchon autour du cheveu. L'incubation dure de 6 à 9 jours en fonction de la température, et l'éclosion libère une petite larve, une nymphe qui mesure 1 à 2 mm de long, qui migre peu. Elle effectue 3 mues en 7 à 14 jours à la surface de la peau. 10h après la dernière mue, l’adulte peut s’accoupler !
 
2 -  CAUSES :
Avant d’aller plus loin, il est bon de mettre un terme à quelques idées reçues qui restent tenaces. Les poux ne s’attrapent pas parce-que vos chères têtes blondes ou brunes ont les cheveux sales ! Ils s’attaquent à toutes les catégories socioprofessionnelles. Ils résistent aux shampooings ordinaires. Ils ne transmettent pas de maladies et ne vivent pas sur les animaux domestiques. Les petits poux peuvent tout autant contaminer que les adultes. Enfin, ils ne sautent pas et ne volent pas !
Avoir des poux peut être tout simplement la conséquence d’une contamination engendrée par une accolade. On les retrouve ainsi souvent chez les enfants qui fréquentent le milieu scolaire ou le milieu de garde, particulièrement au retour des vacances. Les poux passent ainsi d’une tête à une autre. Par ailleurs, étant donné que le pou peut survivre jusqu’à 2 jours en dehors du cuir chevelu, la transmission peut s’effectuer via une écharpe, un bonnet, etc., mais aussi via les textiles de la maison (canapé, oreillers, peluches, siège auto,...).
 
3 -  SYMPTÔMES :
Généralement, on remarque que l’enfant a des poux car il se gratte souvent la tête et qu’il explique que cela lui démange la tête. Les morsures de poux sont gênantes. Il souffre alors d’une pédiculose. Il s’agit d’une infestation de la peau s’avérant contagieuse et désagréable. La présence des poux est trahi par :
- Le grattage de tête et une présence de prurit. Le prurit est le terme dermatologique qui définit une sensation de démangeaison de la peau, localisé en général au niveau des tempes, derrière les oreilles et sur la nuque.
- L’apparition de lentes sur la nuque et derrière les oreilles, mais aussi de poux qui courent sur la chevelure.
- Des plaques rouges sur la nuque.
Il est important de ne pas laisser les enfants se gratter trop souvent, car cela pourrait conduire à des lésions, et, plus grave, à une infection cutanée bactérienne.
Bref, ce sont autant de symptômes qui laissent songer à une attaque de poux en règle ! Enfin, il existe des moyens efficaces pour les combattre et permettre aux enfants de retrouver une certaine sérénité de retourner à l’école, en évitant ainsi les moqueries de leurs petits camarades.
 
4 -  TRAITEMENTS :
Avant de commencer un traitement, il faut vérifier que les enfants ont bien des poux ou des lentes. Il faut procéder par un examen de la tête, de préférence avec un peigne fin destiné à cet usage. On trouve généralement 10 à 20 poux sur une tête infestée. Il est préférable de l’effectuer une fois par semaine, le vendredi et tous en même temps, si possible, comme l’explique Catherine Combescot, une parasitologue qui a fait de la lutte contre les poux, son cheval de bataille !
Concrètement pour procéder à cet examen, il faut :
- Au moins une fois par semaine, au moment d'un lavage régulier des cheveux, surtout au retour de vacances des enfants.
- Tous les jours s'il y a présence de poux dans l'entourage.
- Dès qu'il y a démangeaison du cuir chevelu.
L’examen doit se faire étape après étape :
- Placer la tête sous un bon éclairage au-dessus d’un lavabo blanc: les poux de tête fuient la lumière, ce qui permet de les voir se déplacer ; une loupe peut aussi aider à les trouver.
- Rechercher les poux et les lentes, surtout derrière les oreilles et près de la nuque.
- Séparer les cheveux en mèches de la largeur du peigne fin ou, pour les cheveux très longs, en mèches d’environ 2 cm.
- Passer le peigne à poux métallique à dents très serrées de la racine des cheveux jusqu’à leur pointe, en insistant tout particulièrement derrière les oreilles et au niveau de  la nuque.
- Examiner les cheveux par section, d’un côté à l’autre de la tête et depuis la zone frontale jusqu’à la nuque.
- Après chaque coup de peigne, vérifier la présence de poux ou de lentes sur le peigne fin.
Il est important de se laver les mains après chaque examen.
Ensuite, il faut utiliser un traitement (shampooing, lotion, crème, spray) qui élimine en une seule application les poux et les lentes. Aujourd’hui, il existe 3 types de traitement :
- Les traitements à base d'insecticide (pyréthrine, lindane, malathion, etc.). Toutefois, ils favorisent à force de les utiliser la résistance du pou. Les produits à base de malathion sont très forts et de ce fait interdits aux asthmatiques.
- Les traitements siliconés sont des produits plus innovants et ingénieux. Parmi eux, on y retrouve la diméticone. Ces produits étouffent le pou. Ils s'appliquent sur cheveux secs et ont l'avantage d'avoir moins d'effets secondaires. Ils sont aujourd’hui les plus recommandés.
- Les traitements anti poux naturels sont évidemment beaucoup moins toxiques à moins que vous ne fassiez une allergie à un produit naturel déterminé. On y retrouver les huiles essentielles et d'autres produits huileux et gras qui asphyxient rapidement les poux et pour certains les lentes.
Toujours est-il que seuls les produits qui tuent 100% des poux et des lentes en 1 seule application doivent être utilisés ! Ils sont les seuls à permettre un traitement efficace et collectif, s’ils sont utilisés pour tout le monde en même temps.
Ainsi, les traitements demandant plusieurs applications ne sont pas sûrs d’être si efficaces !
 
5 -  CONSEILS AU COMPTOIR :
Le pharmacien peut apporter de nombreux conseils dans la manière dont les parents doivent appliquer les lotions anti-poux et autres shampooings prévus. Cependant, il peut aussi rappeler aux parents quelques sont les gestes efficaces, afin que les enfants ne récupèrent pas de nouveaux des poux. Par exemple, le pharmacien et son équipe peuvent conseiller aux parents :
- de dire aux enfants de garder les cheveux longs attachés ;
- de rappeler aux enfants d’éviter de se coller la tête contre celle des autres et de placer leur casquette, foulard et bonnet dans la manche de leur manteau ;
- d’examiner régulièrement la tête des enfants ;
- de nettoyer les textiles de la maison en utilisant un traitement prévu pour cet effet et que l’on peut retrouver également en pharmacie. Attention, il faut éviter les produits de décontamination de l’environnement (spray, vaporisateur,…) onéreux, polluants et inutiles car les poux hors de la tête meurent d’inanition après 24/48h environ.
Par ailleurs, Un flacon peut traiter de 1 à 2 têtes maximum selon la densité et la longueur des cheveux. Un flacon entier peut être nécessaire pour cheveux longs ou très fournis.
Toutefois, le pharmacien peut aussi rappeler les choses à ne pas faire lorsque nos chères têtes blondes sont contaminées par les poux :
- ne pas utiliser un shampooing 2 en 1 ou un revitalisant avant l’application du produit ;
- ne pas laver les cheveux durant 48 heures après l’application du produit ;
- ne pas utiliser de produit à base de vinaigre.
Pour rappel, pharmaciens et équipes officinales, sachez qu’il est préférable de privilégier des traitements qui dès la première utilisation éradiquent à 100 % les poux et les lentes. Ainsi, vous serez sûrs que les poux seront correctement éliminés et qu’ils cesseront leur festin !
 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire