Le Lupus

Le 10 mai dernier était la Journée mondiale de la lutte contre le Lupus. À cette occasion, nous avons choisi de nous intéresser à cette maladie et de vous en expliquer où en sommes-nous dans la recherche d’un traitement pour guérir de cette maladie qui touche essentiellement les femmes en âge de procréer, soit de 15 à 45 ans. 20 à 40 000 personnes sont d’ailleurs concernées en France. Le lupus n'étant pas dû à un microbe ou à un virus n'est absolument pas contagieux.
 
1 -  DÉFINITION
Aux premiers abords, le nom de cette maladie pourrait vous faire croire qu’elle se nomme ainsi en raison de l'aspect classique des lésions dermatologiques de la région faciale en masque de loup (en latin : lupus) vénitien (lésion érythémateuse s'étendant de la racine du nez vers les pommettes en forme d'aile de papillon). Toutefois, il n’en est rien ! La maladie portait déjà ce nom-ci au Moyen-âge, alors que le masque porte ce nom depuis le XVIIème siècle.  On parlait alors de lupus en raison que « la maladie rongeait la face tel un loup ».
Laissons l’anecdote de côté, le Lupus est une maladie auto-immune chronique qui atteint plusieurs organes (les articulations, les poumons, les reins, le système nerveux, la peau). Le système immunitaire est le système de défense de l'organisme. Les anticorps du système immunitaire ont pour rôle de débarrasser l'organisme des microbes ou virus qui pourraient l'envahir. Parfois ce système se dérègle et fabrique des anticorps alors qu'aucun agresseur ne l'attaque. Le Lupus apparaît. Ces anticorps programmés pour détruire s'attaquent à des cellules saines de l'organisme provoquant ainsi différents dommages.
Le Lupus peut être sous trois formes :
- Le Lupus Discoïde.  Il s’agit d’une maladie de peau chronique. L’éruption apparait sur le visage autour du nez. Il laisse des cicatrices, mais n’évolue pas vers un Lupus touchant les organes.
- Le Lupus Erythémateux Disséminé (LED).  Il a la particularité d’avoir des manifestations variées (douleurs articulaires, les érythèmes, les atteintes du rein, des problèmes sanguins, etc.).
- Le Lupus Induit. Il est généralement déclenché par la prise d’un médicament et disparaît dès l’arrêt du traitement. 
 
2 -  CAUSES
Encore aujourd’hui, les causes de cette maladie et de ses variantes restent inconnues. Toutefois, les chercheurs attribuent ce dérèglement à une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux. Certains gènes pourraient nous prédisposer au lupus, tandis que d’autres pourraient nous en protéger. De la même façon, certains facteurs environnementaux pourraient agir comme éléments déclencheurs de la maladie, tandis que d’autres pourraient avoir un effet protecteur. Le LÉD clinique semble donc survenir en présence d’une combinaison précise de gènes et de facteurs environnementaux et en l’absence d’autres gènes et facteurs. Enfin, l’environnement comme une infection virale, un stress, le soleil, une dépression… est susceptible de déclencher ou de réveiller le lupus. On utilise alors le terme de poussées ou de rechutes.
 
3 -  SYMPTÔMES
Les signes et les symptômes sont multiples. Ils ne se déclarent pas tous de la même manière. Cela dépend des personnes atteintes par cette maladie. Par ailleurs, certains de ces symptômes ont de grandes ressemblances avec les symptômes d’autres maladies. Cela a pour effet de compliquer le diagnostic. Ces symptômes peuvent être bénins ou graves. Ils comprennent :
- Arthrite aux mains, aux bras, aux épaules, aux pieds, aux genoux, aux hanches ou à la mâchoire; la douleur peut se déplacer d’une articulation à l’autre et s’accompagner de chaleur, de rougeur et d’enflure ;
- Crises ou psychoses (troubles mentaux caractérisés par la perte de contact avec la réalité) ;
- Diminution légère ou marquée de la fonction rénale pouvant entraîner un gain de poids ou l’enflure des pieds et des jambes ;
- Éruption rouge sur les joues et le nez (placard ou érythème en papillon), les oreilles, le cuir chevelu, les bras ou la poitrine ;
- Inflammation de la membrane entourant les poumons (pleurite) ou de la membrane entourant le cœur (péricardite) causant des douleurs thoraciques en position couchée ou lorsqu’on inspire profondément ;
- Présence dans le sang d’anticorps antinucléaires (auto-anticorps dirigés contre le noyau des cellules de l’organisme) ;
- Présence dans le sang d’autoanticorps (protéines responsables d’une attaque anormale de tissus sains de l’organisme) qui, selon les chercheurs, dérèglent la défense de l’organisme contre les virus et les bactéries ;
- Petites ulcérations indolores aux muqueuses de la bouche ou du nez ;
- Sensibilité à la lumière du soleil ou au rayonnement ultraviolet ;
- Symptômes généraux semblables à ceux de la grippe (fatigue, fièvre, perte d’appétit, douleurs musculaires et articulaires).
 
4 -  DIAGNOSTIC
Le diagnostic est posé en fonction des antécédents médicaux, des symptômes, d’un examen physique et des résultats d’analyses en laboratoire. Un diagnostic définitif peut être difficile à établir rapidement, car le Lupus peut toucher presque tous les organes et les tissus de l’organisme.
 
5 -  TRAITEMENTS
Aujourd’hui, cette maladie est de mieux en mieux traitée. Toutefois, les traitements permettent seulement d’atténuer les symptômes du lupus. Le traitement est choisi en fonction des symptômes observés et de leur gravité. La maladie peut être maîtrisée, mais l’administration d’un traitement adapté à chaque cas est extrêmement importante.
Cela se traduit par :
- Le paracétamol est recommandé pour le soulagement des douleurs bénignes.
- Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont indiqués lorsque l’acétaminophène ne suffit pas à maîtriser la douleur.
- Les corticostéroïdes (ou corticoïdes) sont des hormones qui atténuent l’inflammation et réduisent l’activité du système immunitaire. Ils sont employés quand les autres traitements échouent, quand la cause d’une crise de lupus est inconnue ou dans les cas de LÉD graves.
- Les agents cytotoxiques ou immunosuppresseurs sont des médicaments puissants qui réduisent l’inflammation et maîtrisent l’activité anormale du système immunitaire dans le LÉD. Ils sont prescrits aux personnes dont les symptômes de lupus sont difficiles à maîtriser à l’aide de corticoïdes ou chez qui les corticoïdes entraînent des effets indésirables.
- Les antipaludiques sont des médicaments contre le paludisme (ou malaria), mais ils sont également efficaces pour maîtriser certains symptômes du LÉD comme la fatigue.
- La chloroquine et l’hydroxychloroquine sont également efficaces chez les personnes atteintes de LÉD pour prévenir les crises de lupus, la formation de caillots sanguins, les lésions tissulaires et même la mort.
 
6 -  CONSEILS AU COMPTOIR
En raison d’un traitement à appliquer rigoureusement, il est important de rappeler aux patients souffrants de lupus de subir un examen médical à intervalles réguliers.
De manière plus générale, vous pouvez indiquer à vos patients qu’il est essentiel d’adopter de saines habitudes de vie. Cela peut se traduire par :
- avoir une alimentation saine,
- faire de l’exercice,
- maintenir un poids avec un IMC correcte,
- cesser de fumer,
- dormir suffisamment,
- réduire les sources de stress.
Il faut également prendre des médicaments pour atténuer les symptômes, entraîner une rémission et mieux composer avec la maladie. Une prise en charge précoce peut empêcher la survenue de lésions tissulaires permanentes et réduire la période durant laquelle de fortes doses de médicaments sont nécessaires.
 
 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.
No images were found.

Articles similaires

No images were found.

Articles similaires

No images were found.

Articles similaires

No images were found.

Articles similaires

No images were found.

Articles similaires

No images were found.

Articles similaires

No images were found.

Articles similaires

No images were found.

Articles similaires

Articles similaires