Humeur râleuse ?

L'histoire se répète, après les masques ce sont les tests que nous n’avons toujours pas le droit de faire ! Encore une fois on aura l'autorisation quand il n'y aura plus de demande. Déjà actuellement avec l’été qui approche la vigilance face au virus chute et presque plus personne ne porte de masque, alors se faire dépister...
Le 1er juillet devait être un grand jour pour la profession avec la mise en place de la dispensation adaptée. Mais en pratique, le dispositif est tellement restrictif que les bénéfices sont également restreints. Ainsi, la sécu pourra dire que les pharmaciens ne s’investissent pas et ne savent pas saisir les opportunités qu’on leur offre... De notre côté, on va essayer quand même mais sans trop de conviction... 

Christophe Enderlé, pharmacien titulaire pharmacie Enderlé à Bertry (Nord)
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires