"Qu'est-ce qu'on n'a pas écrit sur elle et moi... ?"

Elle : la thyroïde. Moi : le nouveau Levothyrox. On n'en est même plus à commenter ou analyser les faits, on en est arrivé à régler nos comptes... C'est vrai, je reconnais mes torts, j'étais différent de son ex... Je la ramène moins, j'en fais pas des tonnes au départ mais je fais dans la régularité, moi... Je suis le mec fiable... Et bon, ma thyroïde, c'est une capricieuse... Une princesse... Alors elle m'a accusé de la déséquilibrer, moi qui suis plus stable ! J'ai dit ok, ok ! Mais laisse-moi une chance ! Je peux m'adapter à tes besoins ! Malgré ma volonté de bien faire, elle m'a accusé de tout et même de choses dont j'étais incapable ! Des nausées, des vomissements, des fourmis dans les jambes, des crampes... Je veux bien être responsable de fatigue, de chaud, de froid, de constipation, diarrhées... mais là, je ne peux pas tout prendre à ma charge ! Alors elle a alerté. Elle a hurlé au scandale sur tous les fronts. Dans notre entourage, ceux qui connaissent bien ma thyroïde ont essayé de la ramener au calme ! "Enfin, il ne peut pas être aussi atroce que tu le dis !" Mais elle n'écoutait plus rien. Et voyant sa colère, je me suis remis en question, les gens qui nous connaissent bien aussi ! Et je vois bien qu'elle souffre ! Mais dorénavant elle est tellement en colère contre tout le monde que nous n'arrivons plus à communiquer. On essaie de la raisonner... Mais elle est dans un groupe avec d'autres thyroïdes et elles discutent ensemble... Et toutes sont d'accord pour dire que les mecs stables comme moi sont en fait des hypocrites qui font du mal... Alors on lui a dit "calme-toi ! Si c'est si difficile, on va rappeler ton ex ! Nous on l'aimait pas mais si c'est lui que tu préfères, on va le rappeler !" Et elle l'attend... Mais comment lui dire qu'il ne reviendra qu'un temps ? Que c'est moi qu'il lui faut... Je sais bien que l'autre elle l'a dans la peau mais c'est moi dont elle a besoin ! C'est avec moi qu'elle a un avenir ! On est tous bien ennuyés. On voit bien qu'elle est malheureuse. Mais on ne comprend pas pourquoi et on ne sait pas résoudre son malaise... Une thyroïde, y'a pas à dire, c'est une délicate..."

Ralouzo​
Commentaire
Blédina
11/11/2017
PS : Car c'est bien de monopole qu'il s'agit puisque nous n'avons pas accès à l'ancienne formule (introuvable) ni à la Thyroxine Henning (il faut faire jusqu'à 20 pharmacies pour la trouver, et encore si on la trouve)...Ah et puis j'oubliais, quand on a demandé le pédigrée du "mec stable" , on ne l'a jamais obtenu !! Elle est où la fameuse étude de pharmacovigilance prouvant que l'ancienne formule était instable, vous l'avez vu, vous ? Personne n'y a jamais eu accès ! Ce n'est pas un Walt Disney qui est en train de se jouer, mais un film bien trash.
Blédina
11/11/2017
Oh c'est trooooop mignoooooon, on nage en plein Walt Disney.... , c'est pour notre bien, qu'ils nous imposent un monopole (monopole, certes, mais un mec stable !!) ....qu'est-ce qu'il faut pas lire....
Mayaude
23/09/2017
absolument génial !!!!de façon humoristique c'est une très bonne traduction de ce qui se passe dans nos officines....
olivier G
21/09/2017
Très bien. Mais hélas on peut le dire de toutes les manières, sous les formes, avec ou sans humour, avec ou sans humeur, en tout état de cause, la mal est fait ! et le français est têtu ! donc le retour "transitoire" risque bien de ne pas être si transitoire que cela !!
maricé
20/09/2017
super génial, merci de ce brin d'humour qui termine en sourire notre journée
Ajouter un commentaire

Articles similaires