Médias, marge et pharmaciens…

Les causes sont multiples : pas d'hiver, baisses accrues de prix de princeps et de génériques, conditions commerciales durcies avec les laboratoires de produits conseils. Cet hiver aura été catastrophique pour la marge des officines. Alors qu'il y a quelques semaines, Capital diffusait un reportage montrant des pharmaciens affairistes, et indirectement une profession de nantis, aujourd'hui la dure réalité économique est bien présente et pas de soutien des médias. D'un autre côté nous n'attendons pas vraiment de soutien des médias mais plutôt de nos instances syndicales et de notre ministère. Mais il ne faudra pas être trop optimiste ou autrement dit, ne pas attendre trop "d'en haut", mais plutôt se débrouiller et s'adapter au mieux. D'un côté des syndicats ont une marge de manœuvre très courte entre les organismes de paiement, les représentants du gouvernement et les adhérents aux situations très variées, et d'un autre côté les membres du gouvernement dont on ne sait toujours pas ce qu'ils projettent pour le système de santé...

A. PROXIMITO

Commentaire
Belgo Isabelle
05/12/2016
Il ne faut pas s'étonner de la mauvaise image de pharmacien donnée par le personnage de "scènes de ménage" sur M6 : un des principaux actionnaires de cette chaine est....Leclerc ! De là à penser que le personnage a été créé dans un but bien précis , il n'y a qu'un tout petit pas à franchir !
MARC M
19/03/2016
La pharmacie nous dit on est dans la tourmente . oui mais tous les pharmaciens (ou presque) sont jour apres jour dans leur office delivrant conseillant reconfortant leurs patienteles.nos etat d'ames , nos doutes restent dans notre bureau . l'evolution de notre profession se fera , mais que l'etat nous donne les moyens de le faire sereinement .
FP
17/03/2016
Comment a-t-on pu accepter le mot "honoraire" qui donne l'impression d'un rajout et non "forfait" qui saucissonnait la marge dans le but d'atténuer son érosion. Je ne félicite pas les représentants de ma profession.
Jerome
17/03/2016
Je pense aussi que le pharmacien de scène de ménage va nous faire un max de bien ! Le plus étrange est que le pauvre pharmacien qui trime tous les jours dans sa pharmacie en faisant ses 12h minimum 8h-20H est considéré comme un riche radin qui s’en fout plein les poches, alors qu’il s’épuise sur sa patientèle, alors que les affairistes qui ne sont jamais chez eux ne pensent qu’au pognon, mais ce sont des businessmen alors ce sont des gens respectables. Paradoxe
Olivier G
17/03/2016
Le but des médias est de faire de l'audimat. La triste réalité ne les intéresse pas. La famille X qui à du mal à joindre les deux bouts à la fin du mois est sans médiatiquement sans intérêt; par contre le soutien psychologique des millionnaires gagnants du loto est passionnant et fait l'objet de reportages.... aussi nuls que ceux sur les pharmaciens nantis; mais ça ça fait le buzz !
Ajouter un commentaire