Polémique sur le doliprane

Il faut absolument financer un étude : rapport entre la découverte de la dangerosité des traitements et le montant des remboursements de la sécurité sociale.    Quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage : dernières victimes : domperidone, tetrazepam...., et aujourd hui, paracetamol.... On peut aussi réaliser l'étude : rapport entre la découverte de l'inefficacité des médicaments et le montant des remboursements sécu.... (veinotoniques, anti arthrosiques..).
Vivement la liste économique obligatoire des médicaments à prescrire, liste établie par des comptables de Bercy ou de la sécu et imposée grâce au tiers payant généralisé, logiciels agréé et ROSP pour les médecins..

 

J-L Fontaine

Commentaire
Bertrand Jacquel
06/03/2015
C'est peut-être une diversion stratégique pour faire oublier le bonus de bienvenue (4 M€) du nouveau PDG Olivier Brandicourt ! Après avoir obtenu pendant plus de 15 ans l'autorisation unique de non substitution dans le répertoire des génériques il serait bon que Sanofi fasse oeuvre de santé publique sur ce "médicament patrimoine national" En attendant c'est le rôle du pharmacien de prévenir les accrocs de la Dolipranomania des limites de son utilisation Vive la pharmacie !!
marc Wursthorn
06/03/2015
tout a fait d accord avec les remarques de Bernard Barjot a ce rythme la , le mieux c est de rien prescrire nos collègues pharmaciens ne délivreront plus rien! Quant aux patients ..................... Le mieux je pense c est de devenir Gourou Pour nos chers" journalistes" a la recherche d un scoop: tous les médicaments ont des effets secondaires; Bonne chasse
pharmacie du stade
06/03/2015
un petit souvenir....la derniere étude de "toxicité"publiée en angleterre portait sur le diantalvic.....qui triplait sa mortalité par tentatives de suicides par rapport à la france!!......il a été retiré et remplacé en prescriptions par l'ixprim vendu trois fois plus cher...... si j'étais journaliste , je me méfierais de certaines maneuvres des laboratoires...... derniers détails : en angletrerre le diantalvic se vendait par boites de 100 comprimés ( france 20 comprimés ) et le paracetamol 1000 s'y vend en boites de 16 !! ( 8 en france...) nos chers labos anglo-saxons ont le sens des affaires....
Tajan Pierre
05/03/2015
Faudrait savoir ... Quand çelà peut nous servir dans la défense de notre monopole, contre Leclerc encore récemment, , le paracetamol est un médicament potentiellement dangereux à laisser entre des mains expertes. Qu'une étude a priori sérieuse confirme et même renforce ce principe de précaution, voilà que les mêmes flairent le complot et s'inquiètent d'une chute des ventes et d'un éventuel déremboursement . Il faudrait en effet absolument financer une étude ... sur la schizophrénie chez les pharmaciens .
MERY Frédéric
05/03/2015
Rien de plus à ajouter M. Fontaine!
Bernard Barjot
05/03/2015
On marche vraiment sur la tête et oublie les fondamentaux de la pharmacie. La toxicité est dans la dose administrée des produits, plutôt que dans les produits eux mêmes. C'est valable pour le paracétamol,le sucre, l'eau et le vin....Alors si on veut faire un scoop, c'est facile!
Pannet Michel
05/03/2015
Papier pertinent de JL Fontaine ! Ça progresse chez Celtipharma, l’article est signé, manque juste la qualité de l'auteur. Désolé, mais sur ce coup là, j'ai de la suite dans les idées. Les commentaires sont unanimes : c'est vrai que "y en a marre !" de tous ces "prescrire" (nom générique attribué à ceux qui voient tout en noir ! merci d'avance MP
fender frédérique
05/03/2015
Et il y a pas long temps encore, le PARACETAMOL devait être vendu en GMS................... Mais ne marche t-on pas vraiment sur la tête???????? Ne pourrait on pas exercer notre si beau métier tranquillement ; le temps passé à rassurer nos clients sur ne fait pas honneur à nos années de formation!!!!!!!!!!
OG
05/03/2015
Encore une fois, si l'on y regarde de près, on pourrait ainsi "descendre" un très grand nombre de molécules dont les très célèbres aspirine, ibuprofène, tramadol..... Cette publication ressemble beaucoup à un nouveau coup de buzz qu'à une recherche fondamentale de santé publique....
hurard antoine
05/03/2015
en attendant le " Vidal " de Prescrire et une Régie Nationale des Usines Paracétamol -RNUP -genre Renault à la libération .....
JAYNE Alain
05/03/2015
je ne peux qu'approuver mot pour mot les propos de J-L Fontaine
Ajouter un commentaire