Encore de beaux remues méninges en perspective...

Nous sommes nombreux à avoir reçu les nouvelles recommandations d'affichage des prix, et la réaction de Mme Adenot témoigne de notre scepticisme.
Les contraintes sont nombreuses et actuellement difficilement surmontables, alors que dans le même temps la DGCCRF annonce leur futur passage dans les officines.
Encore de beaux remues méninges en perspective...
Commentaire
jlf
20/02/2015
Le consommateur/patient doit trouver sur le catalogue support papier, les médicaments non exposés à la vue du public classés par ordre alphabétique par dénomination commune internationale (DCI) !".. La DGCCRF veut rendre le médicament conseil attractif vis à vis du vignetté : Le but recherché, favoriser les discounters et la concurrence entre pharmacies et entre laboratoires. C'est normal que certains syndicats ou pharmacies soient heureuses du système.. Et bon courage pour expliquer la présence des honoraires à la boite....
locher françois
19/02/2015
je suis déjà sceptique par rapport à l'officine mais que le ministère des finances l'ait étendu aux pharmacies hospitalières faisant de la rétrocession là on atteint les sommets de la connerie administrative. Macron veut réformer ? qu'il commence par l'administration de son ministère !!!
BG
19/02/2015
Il faut qu'un protocole d'accueil de ces agents soit mis en place afin de manifester notre révolte devant ces décisions unilatérales.
maignan a
19/02/2015
C'est le choc de simplification,qu'il disait...pendant ce temps là,les groupes d'emmerdeurs qui produisent a jet continu de nouveaux textes ne sont toujours pas mis hors d'etat de nuire. Car la realité,c'est qu'il faut nous placer en situation d'inferiorité,de culpabilité permanente devant MOSSIEUR LE cON-TROLEUR.on doit donc nous engluer dans une foret de textes pour etre certain qu'il y en aura toujours un qu'on ne respectera pas.ET BOUM?Amende !!!!
ba mounia
19/02/2015
QUEL BEAU METIER POURQUOI TANT D'ANNEE D'ETUDES CONTINUER LECLERC SE FROTTE LES MAINS
papin dominique
19/02/2015
faisons la grève du tiers payant. les medecins l'ont fait et le résultat est là.Perdu pour perdu notre chiffre se casse la figure.Si nous n'acceptons plus le tiers payant nous aurons une liberté d'action plus forte et nous ne seront plus pieds et mains liés à la sécu aux labos et au gouvernement.Je le dis depuis 30 ans d'exercice mais c'est notre seule sortie.Avons nous le courage et nos représentants syndicaux et ordinaux qui nous font comprendre que nous avons éviter le pire ont ils le courage car notre profession qui essaye de se sortir d'une médiocrité mercantie se complait dans cette médiocrité..
TURPIN Nicolas
19/02/2015
Je trouve ces recommandations scandaleuses, on est en train de recréer la Vignette qui a été supprimée par la seule volonté des autorités ! C'est inadmissible, on retire une charge au fabricant et on essaie sous couvert d'information au consommateur de la transférer sur le dos des pharmaciens d'officine ! Quant à la menace de la DGCCRF, il s'agit que d'un tentative grossière d'intimidation ! J'attends de nos syndicats qu'ils se mobilisent contre ce décret. Mais déjà selon l'USPO ce décret est plutot positif !!!! Non mais on croit rêver ! Le président de l'USPO encourage même à choisir une tablette plutôt qu'un catalogue papier ! Ben voyons et c'est lui qui va me la payer la tablette ? Visible ici: http://www.pourquoidocteur.fr/m/article.php?id=9835&categ=actu
robert jacques
19/02/2015
de mieux en mieux: on nous demande des choses irréalisables ex des catalogues papier alors que tout est informatisé et bloqué par la sécu ; on reve
Ajouter un commentaire