Les téléconsultations dopées par le coronavirus

La Caisse nationale d’Assurance maladie (CNAM) indique avoir enregistré une augmentation très significative du nombre d’actes de téléconsultation depuis le début de l’épidémie de coronavirus avec une accélération très nette au cours de la semaine dernière, confirmant une information du Généraliste.
80 000 actes ont été facturés par les médecins entre le 16 et le 22 mars, selon la CNAM, soit deux fois plus que durant le seul mois de février (40 000) ou la première quinzaine de mars (35 000). Les téléconsultations de la semaine dernière représentent ainsi le quart du nombre total d’actes (320 000) réalisés en 18 mois.
Cette explosion semble directement liée aux nouvelles recommandations de prise en charge du Covid-19 et à la multiplication des acteurs sur le marché. Le ministère a en effet assoupli les modalités de téléconsultation prévues dans l’avenant 6, comme le passage obligatoire par le médecin traitant dans les 12 derniers mois. Depuis une semaine, ces actes sont également pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie en tiers payant et ce jusqu’à la fin de l’épidémie d’après l’annonce faite par le ministre de la santé Olivier Véran. Plusieurs acteurs du secteur ont encore annoncé mettre « à disposition gratuitement » leur service pendant la durée de l’épidémie comme c’est le cas de Doctolib par exemple.

Sources : Le Généraliste et Ouest France 25/03/2020
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires