Pénuries de médicaments : Sanofi se recentre sur l’Europe

Dans un contexte de dépendance croissante vis-à-vis de la production asiatique, le groupe Sanofi va regrouper en une nouvelle entreprise autonome certaines de ses activités européennes dans les principes actifs pharmaceutiques.
Selon un communiqué publié lundi, la nouvelle filiale réunirait 6 des 11 sites de fabrication de principes actifs de Sanofi : Brindisi (Italie), Francfort Chimie (Allemagne), Haverhill (Royaume-Uni), St-Aubin-les-Elbeuf et Vertolaye (France) et Újpest (Hongrie). Sanofi conserva en propre les cinq autres sites, qui produisent quasi exclusivement pour le groupe français.
Cette nouvelle entreprise deviendrait, selon Sanofi, numéro deux mondial des principes actifs pharmaceutiques, et pourrait être introduite en Bourse d'ici à 2022. À terme, Sanofi conserverait une participation minoritaire d'environ 30%.
Aujourd'hui, ces six usines proposent 200 principes actifs pour des clients dans 80 pays, dont la Chine, avec un chiffre d'affaires d'environ 900 millions d'euros, et une croissance annuelle d'environ 3%. Avec cette nouvelle société, Sanofi vise une croissance de 6% dès 2020, pour un chiffre d'affaires annuel d'un milliard d'euros, a expliqué Philippe Luscan, responsable des affaires industrielles du groupe, lors d'un entretien avec l'AFP. La nouvelle entité (3 100 employés) dont Sanofi restera le client à long terme aura son siège en région parisienne.
Pour rappel, 80% des substances actives utilisées pour des médicaments dans l'Union européenne proviennent de pays tiers, l'Inde et la Chine concentrant à elles seules 60% des sites, selon un rapport du Sénat de 2018. « L'Académie française de pharmacie a d'ailleurs tiré la sonnette d'alarme récemment, estimant que l'épidémie provoquée par le nouveau coronavirus pourrait potentiellement entraîner des problèmes d'approvisionnement de médicaments en Europe » nous rappelle encore le Figaro.

Source : lefigaro.fr 24/02/2020
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire