Les médicaments à base de metformine dans le viseur de l’ANSM

Des actions visant à analyser la qualité des médicaments disponibles en France sont actuellement en cours après la découverte de traces d’une impureté nitrosamine (NDMA) début décembre dans quelques lots de médicaments à base de metformine commercialisés hors de l'Union européenne. Selon les données disponibles actuellement, ces traces d'impuretés sont présentes à un niveau inférieur à l'exposition naturelle à la NDMA (notamment dans l'eau et la nourriture).
Dans ce contexte, « l’ANSM recommande aux patients diabétiques de ne pas interrompre leur traitement à base de metformine car les risques d’une interruption de traitement sont plus importants que ceux qui seraient liés aux traces éventuelles d’impuretés. Les professionnels de santé peuvent également continuer à prescrire la metformine dans la prise en charge du diabète ».
En concertation avec l’Agence européenne des médicaments et ses partenaires européens, l'ANSM coordonne la procédure européenne visant à vérifier la qualité des médicaments à base de metformine et demande aux laboratoires qu'ils effectuent des analyses sur les spécialités potentiellement concernées par l'impureté, résultats qui seront communiqués aux patients.

Source : ANSM 06/12/2019
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire