Bronchiolite : plus de 4000 bébés aux urgences en une semaine

L’épidémie de bronchiolite a démarré dans la quasi-totalité de la France métropolitaine, avec 4000 passages aux urgences la semaine dernière et 1400 hospitalisations, selon les chiffres publiés le 11 décembre par Santé publique France.
Toutes les régions métropolitaines sont touchées à l’exception de la Corse, en phase pré-épidémique. Cette épidémie entraîne une « augmentation des passages aux urgences et des visites SOS Médecins pour bronchiolite dans la majorité des régions ».
La semaine dernière, 4042 enfants de moins de deux ans ont été vus aux urgences pour une bronchiolite, et plus du tiers (1419) a été hospitalisé, soit un passage aux urgences sur cinq et quatre hospitalisations sur dix dans cette classe d’âge. Environ neuf sur dix de ces patients avaient moins d’un an. La bronchiolite a également motivé 703 passages de SOS Médecins, 4% de plus que la semaine précédente.
L’épidémie se poursuit par ailleurs dans les Antilles, à l’exception de Saint-Barthélemy. 
L’épidémie intervient cette année dans un contexte de saturation des services d’urgence et de réanimation pédiatriques en Île-de-France, qui a provoqué ces dernières semaines des transferts d’enfants en province. D’autre part, la Haute autorité de santé (HAS) a publié mi-novembre de nouvelles recommandations pour la prise en charge de la bronchiolite chez les bébés de moins d’un an. En l’absence de preuve scientifique sur son efficacité, la HAS ne recommande pas la kinésithérapie respiratoire largement pratiquée en France mais souligne que les kinésithérapeutes ont un rôle à jouer dans la surveillance et le suivi des enfants touchés, via les Réseaux bronchiolites.

Source : AFP 11/12/2019 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire