Essai clinique illégal : un numéro vert à la disposition des patients

Le 19 septembre 2019, l’ANSM a interdit un essai clinique conduit illégalement par le « Fonds Josefa » chez des patients atteints des maladies de Parkinson, d’Alzheimer et d’autres pathologies neurologiques. Par cette décision, il a été demandé au « Fonds Josefa » de cesser immédiatement cet essai et d’informer sans délai chaque participant de cette interdiction. Les personnes qui auraient participé à cette expérimentation ont été invitées à ne plus utiliser les produits testés : patchs cutanés de Valentonine et 6-méthoxy-harmalan.
En l’absence d’éléments de la part du « Fonds Josefa » confirmant l’information des patients sur l’interdiction de l’essai clinique et l’arrêt effectif de l’utilisation des patchs, l’ANSM enjoint par une seconde décision de police sanitaire le « Fonds Josefa » de cesser immédiatement toute distribution, prescription, publicité et utilisation de ces patchs.
L’ANSM rappelle aux patients concernés : de ne plus utiliser ces patchs, de consulter rapidement leur médecin traitant pour l’informer de la situation, réaliser un bilan de santé et s’assurer que la prise en charge de leur maladie est adéquate, de conserver les patchs afin de permettre la réalisation éventuelle de futures analyses.
Un numéro vert : 0.800.97.14.03, accessible gratuitement dès le 30 septembre du lundi au vendredi de 9h à 19h est mis en place pour répondre aux interrogations des patients ou de leur entourage.

Source : ANSM 27/09/2019 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire