L’UDGPO assigne Leclerc en justice

C’est au tour de l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UGDPO) de défendre la profession face à MEL.
L’UDGPO vient d’assigner les centres E.Leclerc pour publicité mensongère mais ce n’est pas tout. En cas de victoire, l’UDGPO prévoit d’inviter tous les pharmaciens exerçant à proximité d’un supermarché Leclerc (accessible en 30 minutes) qui n’emploierait pas de pharmacien dans son espace de parapharmacie, à engager une « class action », démarche inédite dans la profession.
D’après les constats d’huissier mandatés par l’UDGPO, ce serait le cas dans au moins cinq parapharmacies, d’où la demande faite au juge en charge de la procédure en cours d’établir l’emploi d’un pharmacien dans chacune des 255 parapharmacies Leclerc, sur une plage horaire de 60 heures par semaine.
Cet état des lieux permettra d’évaluer le préjudice subi par chaque officine alors que MEL affirme que 44 % des consommateurs se rendent dans ses parapharmacies pour chercher le conseil d’un pharmacien.
La captation de clientèle de Leclerc reposerait-elle sur de fausses allégations ?
Une situation que Laurent Filoche, Président UDGPO n’est pas décidé à laisser passer.

Source : Conférence de presse UDGPO 11/09/2018
Commentaire
Celine
21/09/2018
Enfin une bonne initiative bravo 👏
brice
14/09/2018
Très bonne initiative, juste un correctif au commentaire précédent mais UDGPO signifie Union De Groupement Pharmacien d'Officine donc toutes les pharmacies peuvent adhérer à un groupement quelque soit leur taille car seule l'union d'une profession peut exercer la pression sur la grande distribution. Bravo
A.D
12/09/2018
C’est n’importe quoi. L’UDGPO, comme son nom l’indique est Un groupement de grandes pharmacies (ce qui est légitime, je ne reproche rien) sauf que ce groupement préfère écraser les petites et moyennes pharmacies ; les pharmacies de proximité, à proximité de la population et des non des Hypers, et non de se mesurer à des mastodontes type Carrefour ou Leclerc . Ce groupement qui prône la concurrence à outrance a peur de la vraie concurrence avec un risque pour lui de ne pas faire le poids .
nowoczyn alexis
12/09/2018
voici une excellente initiative...en espérant qu'elle aille à son terme !!
philippe vacherand
12/09/2018
Amazon accélère dans la santé en rachetant l'américain PillPack pour réflexion... L'intérêt d'Amazon dans PillPack réside dans ses licences en pharmacie. La start-up a l'autorisation de vendre par correspondance des médicaments dans les 50 Etats américains. Quel sera le premier groupement à céder ?
Ajouter un commentaire

Articles similaires