Maladie d’Alzheimer : un nouveau traitement d’ici deux à trois ans

Le laboratoire américain Biogen et son partenaire japonais Eisai ont présenté lors d’un congrès à Chicago un traitement contre la maladie d’Alzheimer qui permettrait de ralentir significativement la progression de la maladie et pourrait déboucher sur un traitement d’ici 2 ou 3 ans. Le médicament est « dirigé contre la protéine amyloïde, la fameuse protéine qui se dépose dans le cerveau des patients », a expliqué le professeur Bruno Dubois, chef du service des maladies cognitives à la Pitié Salpêtrière, interrogé par France Inter. « Sur 18 mois, ils observent qu’avec la dose la plus forte, il y a d’abord une diminution importante des lésions dans le cerveau des patients. Mais ça, on l’avait déjà observé avec d’autres médicaments. […] Ce qui est intéressant, c’est qu’il y a un effet sur les symptômes eux-mêmes. Il y a une réduction, une diminution du déclin cognitif », a -t-il encore expliqué en commentaire des résultats d’un essai de phase III mené sur 854 malades pour démontrer l’efficacité de ce nouveau traitement. Suite à l’inoculation de ce traitement, les scientifiques ont observé une baisse de l’aggravation des troubles de la mémoire chez 30 % des patients. Selon Alfred Sancock, responsable de la recherche chez Biogen, « ces résultats soulignent que les maladies neurodégénératives pourraient ne pas être aussi difficiles à traiter qu’elles le paraissaient ».

Source : Ouest France 30/07/2018
Commentaire
ledoc84
02/08/2018
A bon ! Mais quels sont ces médicaments "avec lesquels on a observé une diminution importante des lésions du cerveau des patients" ? Sont-ce ceux déremboursés il y a peu pour smr insuffisant ? Et ce nouveau traitement qu'on nous promet va-t-il passer les foudres de la bienveillante HAS qui ne considère pas Alzheimer comme une maladie, seulement comme "un fait de société"!!!!!
Ajouter un commentaire