La dépakine au cœur d’une nouvelle polémique

Selon une information de France Info, le site de production de Sanofi du bassin de Lacq à Mourenx, dans les Pyrénées-Atlantiques, émet une pollution très nettement supérieure à la norme.
L'association France Nature environnement, qui va porter plainte dès ce lundi 9 juillet, a effectué des relevés jugés « inadmissibles » concernant les taux d'émission de certaines substances toxiques. Au mois d'avril, l'usine de Mourenx a par exemple rejeté jusqu'à 190 000 fois la norme autorisée de bromopropane, « une substance inodore mais classée comme cancérigène mutagène et avec des effets susceptibles d'altérer la fécondité » peut-on lire dans les colonnes de France Info.
Le valproate de sodium, « ingrédient » de base de la dépakine serait également rejeté dans l'air à des niveaux bien plus élevés qu'autorisés, tout comme cinq substances polluantes pour l'atmosphère. Selon Sanofi, aucun risque « inacceptable » pour la santé ne découle de ces émissions. Le groupe pharmaceutique a été mis en demeure de faire des travaux pour remédier à ces problèmes avant la fin du mois de juillet.

Source : France Info 08/07/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires