Baclofène : une décision définitive à la rentrée

Suite aux conclusions du CSST publiées il y a quelques jours, les auditions des praticiens, des associations de patients et sociétés savantes, se sont déroulées toute la journée du 3 juillet sur la chaîne Dailymotion de l’ANSM, donnant lieu à des échanges riches mais parfois agités et contradictoires.  Pierre Ducimetière, responsable du Comité scientifique spécialisé temporaire (CSST) a commencé par rappeler les conclusions du CSST, à savoir des résultats d'efficacité non probants du baclofène dans la réduction de la consommation d'alcool et des résultats insuffisants d’un point de vue sécuritaire. Des sociétés savantes de pharmacologie ont également exprimé leurs réticentes à une AMM du baclofène dans cette indication, au vu des connaissances actuelles. De leur côté, les associations de patients ont bien sûr défendu l'usage de ce médicament. « A les écouter, c'est bien sur le craving que le baclofène semble agir prioritairement ».  Le Pr Philippe Jaury, médecin généraliste très impliqué dans les travaux de recherche sur cette molécule, a quant à lui rapporté ses difficultés à faire publier son étude Bacloville tant attendue. Au milieu de tous ces arguments, certains membres de la commission ont sans doute eu quelques difficultés à s’y retrouver.
Quelle pourrait être l'indication précise du baclofène dans l'alcoolo-dépendance ? Celle d'une aide au sevrage, au craving, au maintien de l'abstinence ? Quelle AMM envisager... ou pas ? Des questions essentielles semblent rester en suspend et le travail de la commission s’annonce difficile. Les responsables de Sociétés savantes et les addictologues prescrivant souvent du baclofène dans l'alcoolo-dépendance ont suggéré une AMM étagée, ou un maintien de la RTU sous certaines conditions d'encadrement de prescription et de suivi et d'accompagnement des patients... L'ANSM rendra publique la décision de cette commission ad hoc d'évaluation d'ici quelques jours mais ce n'est qu'à la rentrée que le directeur général de l'Agence apportera une conclusion finale.

Source : Le Généraliste 03/07/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires